AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
World's Finest by Chris Egiziano on Grooveshark



Votez toutes les deux heures et gagnez des DCoins ! (n'oubliez pas d'inscrire votre pseudo pour que vos votes soient comptabilisés !)



 

Partagez | 
 

 Mafia à Metropolis ? [partie III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: Mafia à Metropolis ? [partie III]   Dim 1 Mar - 15:28

[suite d'ici: http://worldsfinest.forumgratuit.fr/t91-mafia-a-metropolis-partie-ii#486]


-Raaaaaaaaagh.

Mon corps se courbe automatiquement sous la douleur. Complètement trempée, j'ai de plus en plus chaud. Même le bain d'eau glacée n'a pas permis à ma température de redescendre. Les doigts crispés sur la fine couverture, je me débats dans le vide. Un mal violent s'écoule de mon cou jusqu'au reste de mon corps. La moindre parcelle de celui-ci en est imprégnée et me fait souffrir le martyre. J'ai l'impression de sentir mon sang bouillir à l'intérieur de mes veines et de mes artères, mon cœur bat la chamade, et même pire. Dans un rythme effréné, il atteint presque un stade de tachycardie. Des spasmes attaquent mes muscles de façon incontrôlée et hostile. À chaque fois, j'ai la désagréable sensation de me faire arracher un membre.

-Raaaaagh.

Une pointe invisible me perfore l'abdomen et remonte jusqu'à ma gorge. J'ouvre la bouche, mais aucun son ne sort. La violence de mes maux est indercriptible. Le souffle court, presque coupé, je lutte pour aspirer la moindre parcelle d'oxygène. Chaque partie de mon corps est prise d'innombrables et agonisants élancements. Au fond de moi, je le sais, je vais crever, et tout ça pourquoi ? Un scoop. Le soit disant scoop de ma vie. J'en ai des larmes et des rires nerveux. La folie me fait délirer, je revois des passages de ma vie. Je vois aussi tout ce que j'aurais pu accomplir et qui ne se fera jamais. Malgré tous ses efforts, Rebecca ne peut m'aider. Elle a bien tenté d'appeler S.O.S Médecins, mais je lui ai interdit. Quitte à y passer, je ne veux pas qu'elle reçoive les répercussions de mes erreurs. Je ne veux pas... Je... Je veux quitter mon corps, toute cette souffrance qui m'envahit tel un tsunami qui détruit tout sur son passage.

-Raaaaa...

D'un seul coup, en une fraction de seconde, à peine le temps de cligner des yeux que je réalise. Je réalise que le meilleur est passé et que le pire ne fait qu'arriver. Je le sens venir avec ses gros sabots, il démarre doucement et accélère. Ma température monte en trombe, les spasmes s'amplifient, ma damnation s'accroît. Je me sens plonger dans un abîme de souffrances et de peines. Le monde me jette dans un enfer réel auquel je ne peux échapper. Mon avarice et mon envie de pouvoir m'ont fait plonger la tête la première dans les ténèbres. Je me sens aspirer par une force démoniaque supérieure. Je sens ses pattes velues m'agripper et me tirer dans son antre. Je peux sentir ses milliers d'yeux fixer mon âme avec envie. Sa toile est tissée et je suis coincée à l'intérieur.
Mon esprit s'embrume, mes muscles me lâchent, je n'ai plus aucun contrôle. Je perds mon moi dans les limbes et le laisse glisser dans un éther arachnoïde.


Dernière édition par Melanie Brown le Dim 1 Mar - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: Re: Mafia à Metropolis ? [partie III]   Dim 1 Mar - 20:15


Au final, j'ai eu besoin d'une semaine. Une semaine de souffrances et de désespoir avant de sentir ma température retomber. Une autre de plus pour ne plus avoir les muscles endoloris et quelques jours pour me mouvoir comme si de rien était. Mon corps ne souffre plus, mais ce n'est pas le cas de mon esprit. Je ne sais pas comment cela est possible, mais je suis toujours en vie. Jamais je ne l'aurais cru. La douleur était si forte que je pensais bien clamser. Je pouvais voir la mort me sourire, prête à abattre sa faux sans pré-avis. Jamais, au grand jamais, une piqûre d'araignée, ou tout autre insecte, ne m'avait fait de tels effets secondaires.

Heureusement pour moi, je suis toujours là. Rebecca dort tranquillement, mais je ne peux fermer l'oeil. Cela fait deux nuits que mon esprit est aux aguets. Peut-être a-t-il peur de retomber dans la souffrance, peut-être est-il en alerte, je ne sais quoi répondre face à cette insomnie. Assise dans le canapé, je regarde une émission des plus inintéressantes. Qu'est-ce que j'y peux ? Il n'y a que ça à cette heure si avancée de la nuit. J'ai beau zapper, il n'y a rien de bien follichon à part un documentaire sur la pêche ou un mec qui lit un livre.

Mon esprit n'étant plus en proie aux tourments que j'ai vécus, je peux maintenant réfléchir tranquillement. D'un côté, je sais que Kiril Bannett cache de nombreux secrets. Même si j'ai perdu mon appareil photo dans la bataille, je me rappelle très bien toutes les armes entreposées dans son laboratoire. Aurait-il fait une alliance avec les militaires, raison pour laquelle son père voulait le déshériter et ce pourquoi il l'a fait assassiner ? Possible, probable même. Jamais je n'aurais dû m'aventurer dans ce bâtiment. Rien que d'y penser, j'en ai encore la chair de poule.

De l'autre, mes relations avec la mafia. Depuis mon arrivée ici, je ne fais que des conneries et de ce côté-là, je ne suis pas en reste. Voulant le beurre, l'argent du beurre et la crémière, j'ai voulu prendre de cours toute la mafia de cette ville. Malheureusement pour moi, je me suis faite rattraper par la patrouille et elle m'a dérouillée sévère. Pour rester en vie, j'ai dû faire une alliance avec le chef d'ici et donner ma parole que je travaillerai pour lui. Contrairement à mes envies de gloire et de puissance, je reste toujours qu'un pion sur l'échiquier du mal et me retrouve dans de beaux draps. Obligée de jouer les agents doubles, je ne sais pas ce qui se passera lors de mon retour à Gotham. Est-ce que Don Falcone a été mis au courant ou pas ? Mr Borsalino était-il sérieux lors de notre pacte ? Pour résumer : est-ce que je vais finir morte ou fond d'une ruelle ou au fond de l'eau pieds et poings liés ? Seul moyen pour le savoir : rentrer à Gotham.

Cependant, je n'ai pas envie de quitter cette ville et cet appartement. Je me sens si bien ici, entre ses bras. Depuis que je l'ai rencontrée, mes envies de pouvoirs s'en sont diminuées et je crois même ne plus vouloir la mort de Don Falcone à cause de qui tout ça est arrivé. Suis-je en train de changer ? Peut-être que je deviens une personne meilleure, avec un meilleur fond pour qui toute cette violence est dépassée ? Même moi, je ne connais pas la réponse. Le seul moyen de pouvoir y répondre est de partir pour Gotham. Rentrer à la maison et faire face à mes problèmes. Je ne sais pas ce qui m'attend, mais je sais que c'est mon unique solution. Il faut que je prenne le taureau par les cornes et que je fonce, comme je l'ai toujours fait. La ruse est mon arme depuis toujours et encore une fois, elle me sera utile.

Si jamais il est au courant, je ferais semblant d'avoir toujours été avec lui. Que tout ce que j'ai fait avait été prévu pour que la mafia de Metropolis me fasse confiance. Si jamais il ne l'est pas, je continuerai à travailler pour cette mafia. Au final, si je joue bien mes cartes, que j'utilise les bons mots et que rien ne vient contredire mes plans, peut être que je serais toujours en vie dans quelques jours. Après tout ce que j'ai endurée ce serait la moindre des choses.

Sans un bruit, je me lève et rassemble le peu d'affaires que j'avais emportée. Le tout dans un simple sac, je regarde Rebecca dormir comme un loir. J'ai beaucoup de remords à la quitter comme ça, sans un mot, sans lui demander son avis, mais je ne veux pas qu'elle vienne avec moi. Je sais que si je lui annonce ma décision, elle fera tout pour me suivre et ça c'est hors de question. Alors je vais dans la cuisine, prends un bout de papier où je lui écris un petit mot plein d'affections dans lequel je lui explique mes résolutions et la raison de ma soudaine disparition. Une larme tombe sur la feuille faisant une tâche parfaitement ronde.

Je signe et disparais de l'appartement comme si je n'étais qu'une simple fugitive... À bientôt Rebecca... Je l'espère en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: Re: Mafia à Metropolis ? [partie III]   Dim 1 Mar - 23:12


Je suis actuellement devant le maître tout-puissant de la part d'ombre de Metropolis. Celui qui contrôle les réseaux et les différents trafics. Celui sans qui la ville se porterait mieux. Mais comme le monde n'est pas manichéen, il faut toujours une part de noir là où il y a de la lumière. Je ne connais rien de lui, ni sa vie, ni son arrivée au pouvoir, ni depuis combien de temps il a réussi à s'imposer comme maître.
À vrai dire, il est une ombre parmi les ombres, même Don Falcone et Maroni auraient à apprendre de lui. Il a réussi à prendre la tête de la mafia sans que celle-ci, enfin le plus grand nombre, soit au courant da son existence, tirant les ficelles derrière un voile composé des soi-disant Grands Chefs. Ses seuls points distinctifs ? Un costume taillé sur-mesure d'un blanc ivoire avec une pointe de rouge : une rose accrochée à sa poitrine, et un borsalino blanc lui aussi. Toujours sur son trente et un, son habit et sa posture sont irréprochables. Chaque geste est mesuré pour avoir le plus de prestance possible, son visage toujours caché dans l'obscurité de son chapeau qu'il ne quitte en aucunes occasions. Il sait se mettre en scène.

Debout devant son bureau, je le regarde avec insistance. Mon costume fait pale figure à côté du sien. Je n'ai aucune idée d'où je suis. Lui ayant fixé rendez-vous à travers plusieurs intermédiaires, j'ai été conduite ici avec les yeux bandés. Je n'en attendais pas moins d'une personne aussi précautionneuse.


-De quoi souhaitiez-vous m'entretenir Mlle la BadGirl ?
-De notre marché.
-Fort bien, fort bien. Et que vouliez-vous savoir ?
-Si je pouvais vous faire confiance.
-Toujours le mot pour rire à ce que je vois.
-Répondez-moi. Dis-je avec une pointe d'énervement dans la voix.
-Et toujours aussi réactive. La réponse est non.
-Non ?!
-Vous avez bien entendu. Non. Vous ne pouvez aucunement me faire confiance.
-Alors pourquoi respecterais-je les termes de notre accord ?
-Parce que vous y êtes obligée.
-Pas le moins du monde.
-Oh que si vous l'êtes et pour trois excellentes raisons.
-Ah bon ?! Et lesquelles ?
-La première : je ne pense pas que votre ancien patron soit enclin à vous voir revenir la queue entre les jambes sans aucun homme supplémentaire. La seconde : si vous ne suivez pas le programme, vos plans de domination de Gotham lui seront dévoilés.
-Vous n'avez pas de preuves. Il rigole avant de sortir un petit apparail gris et d'appuyer sur un bouton. A ce moment, une voix que je reconnais trop bien, la mienne, sort du dispositif et je m'entends lors de ma réunion avec les mafieux... Bordel de merde. Il arrête l'enregistrement.
-Je vois que vous avez saisi la gravité de Votre situation.
-Bien... Et la troisième raison.
-La troisième... J'espère ne jamais devoir en arriver jusque-là mais si les évènements ne vont pas dans mon sens.... Disons que... Mlle Rebecca Bannett ne serait pas ravi de l'apprendre.
-Espèce de petite merde. Je fais trois pas dans sa direction mais deux gorilles m'empêchent de passer en bloquant mon chemin de leurs grosses mains poilues.
-Alors ?... Que décidez-vous ?
-J'n'ai pas le choix de toute façon... Où sont les hommes pour Don Falcone ?
-AHAHAH ! J'étais sûr que vous comprendriez, vous êtes intelligente.

......

En route pour Gotham sur un navire plus que miteux. Avec moi, une soixantaine d'hommes prêts à infiltrer la mafia. Qu'est-ce que j'ai été conne ! On ne peut pas faire pire. Je pensais contrôler la situation, être bien renseignée, me voilà le cul entre deux chaises. Obligée de faire confiance à quelqu'un qui serait prêt à faire du mal à Rebecca à la moindre occasion. J'enrage et désespère de ma situation et ma bêtise. Comment ai-je pu être aussi arrogante ? Sûre de moi, je pensais tout contrôler, tout saisir et rien ne pouvait m'arrêter. Maintenant, je ne suis qu'un rouage de l'engrenage. J'avais toutes les libertés et aujourd'hui, je ne peux plus faire un seul geste. Si je vais sur la droite Don Falcone m'attendra pour me remettre dans le droit chemin. Si je vais sur la gauche, c'est Rebecca qui en pâtira et je ne peux pas me permettre que cela arrive. Quitte à en pâtir, autant que la faute retombe sur moi.

Cependant, je ne les laisserais pas faire, aucun des deux. Je trouverais une solution quoi qu'il en coûte. Malgré tout ce qui vient de se passer mes ambitions ne changent pas. La complexité de l'équation s'est juste accrue. Au lieu d'une cible, j'en ai maintenant deux. Au lieu d'avoir qu'une personne à tromper, j'en ai deux. Face à l'horizon, je lève les yeux et regarde les étoiles. Mes mains se contractent autour de l'armature en fer du bateau. La vie est drôle dans un certain sens. C'est toujours lorsqu'on pense la contrôler au mieux que le sort s'acharne contre nous et nous revient à la gueule tel un boomerang qu'on aurait oublié. Mais je m'en suis toujours sortie et il en sera de même cette fois-ci... Oui... Je les aurais tous les deux. Je n'ai pas d'autres choix... Mon sort en est jeté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mafia à Metropolis ? [partie III]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mafia à Metropolis ? [partie III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mafia à Metropolis ? [Partie II]
» Mafia à Metropolis ? [partie III]
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Finest :: Metropolis :: Downtown-