AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
World's Finest by Chris Egiziano on Grooveshark



Votez toutes les deux heures et gagnez des DCoins ! (n'oubliez pas d'inscrire votre pseudo pour que vos votes soient comptabilisés !)



 

Partagez | 
 

 Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Messages : 37
♦ DCoins : 59

Feuille de personnage
Points de Puissance: 85
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Ven 6 Mar - 17:44






♦ Prénom(s) & Nom(s) : Selina Kyle

♦ Pseudonyme : The Cat, Catwoman

♦ Personnage inspiré de : A ton avis ?

♦ Faction  : Criminels

♦ Ville de départ : Gotham City

♦ Sexe : F

♦ Âge : 28 ans

♦ Lieu de Naissance : Gotham, Park Row

♦ Orientation : Bisexuelle

♦ Situation : Célibataire

♦ Métier : Cambrioleuse – ex prostituée et dealeuse




Résumé d'une histoire plutôt longue


Il est tard, la lune lui éclate au visage. Ce soir, Catwoman restera au placard, Selina monte sur un tabouret pour attraper une boite en carton. Elle est d'humeur nostalgique, ce soir rien ne l'appel, elle est seule avec elle-même. La jeune femme n'avait pas ouvert ce carton depuis qu'elle s'en était emparée dans la vieille maison en friche de son père, elle avait tenté de sauver tout ce qui était possible avant de les rayer totalement de sa vie. C'était comme ça que la féline faisait, c'est comme ça qu'elle se sauvait des démons qui la pourchassait sans-cesse, avec un bidon d'essence et une allumette. Tout oublier, pour vivre. Pour survivre. Elle l'a tellement fait que ce mot est tatoué sur son corps à l'encre transparente, il coule dans ses veines, il est chanté par son cœur. Survivre.
Selina s’assoit par terre, en tailleur. Elle ouvre la boîte et tente de tirer quelque chose entre la poussière et breloque. Une photographie, d'elle et sa sœur en train de souffler ses bougies. Huit ans, elle s'en rappelle encore de cette journée.

28 décembre 1994.
Sa mère était enfin au top. Elle venait de sniffer son rail de cocaïne, ce qui lui fallait pour être à peu près conviviale. Jeanne Kyle était jeune, vingt quatre ans. Elle avait rencontrer son petit ami de l'époque Georges il y a huit ans, la même année, Jeannie tomba enceinte ils durent se marier. Il n'y eu personne à ce mariage glauque, personne n'approuvait l'union. Au fond, ils étaient malheureux. Couple de délinquants, de petites-frappes qui ne tournait qu'aux multiples drogues qu'on leur offrait, Jeanne et Georges noyaient leur malheur dans l'alcool.
Selina souffla ses bougies, cela fit rire sa petite sœur Magdaleine qui avait cinq ans de moins et gazouiller son autre sœur d'à peine un mois. Au final, Selina était presque la seconde mère de ses petites sœurs, Jeanne ne posait même plus ses yeux sur ses filles. Souvent, Selina sauvait Maggie et Sarah, sa mère ayant des tendances suicidaires, il lui arrivait de plonger la tête des petites dans le bain. Selina observa ses bougies éteintes, elle esquissa un sourire alors que son père entra. Georges n'était pas quelqu'un de mauvais. Il avait un bon fond, il travaillait de temps à autre mais utilisait souvent son argent pour ses bouteilles. Il était ivre. Comme toujours. Mais il avait pensé à Selina ce jour là, il lui offrit un chaton blanc, ravivant le sourire de la petite fille.


La jeune femme soupire et fini par tirer un papier froissé, elle tente de déplier délicatement la feuille et ravale sa salive en lisant les premières lignes. Avis de Décès.

27 Février 1995.

L'ensemble de la famille, tous les proches et amis ont la profonde douleur de vous faire part du décès prématuré de Madame Jeanne Kyle. Survenu le 27 février 1995 à Gotham, à l'âge de 25 ans. L'enterrement aura lieu le 1er Mars 1995 au cimetière de Old Gotham.


- Il lui ai arrivé quoi à maman Selina ?
C'est la première question que posa Maggie en rentrant à la maison. Son père était sorti, il avait pleuré toute la nuit et s'était évaporé le matin même. Selina prit sa sœur sur ses genoux.
- Elle n'est plus là Maggie, elle est morte. Tu sais les pilules qu'elle prenait ? Bah c'était du poison.
- Mais pourquoi elle prenait du poison alors ?
Je n'en ai aucune idée. Malgré son jeune âge, Selina savait que quelque chose n'allait pas chez sa mère, toujours triste, toujours en pleurs. Elle faisait régulièrement des voyages à l’hôpital, mais ce soir là, elle n'en revint pas. De toute façon, Selina n'avait aucun souvenir de sa mère heureuse, ni même un souvenir de sourire. A la naissance de Sarah, Jeanne s'était cloîtrée pendant deux mois dans la chambre conjugale sans jamais sortir voir le nourrisson. Au final, Maggie n'avait aucun souvenir de sa mère, Sarah ne devait même pas savoir à quoi elle ressemblait, Selina elle, avait enterré les bons souvenirs sous la couche de malheur. Elle était l’aînée, c'était toujours elle qui se prenait les baffes. Peut-être était-ce comme ça qu'elle prouvait son amour ? La main de Jeanne sur sa joue ne lui manquera pas.
Selina pose la feuille à côté d'elle, il brûlera ces conneries qu'elle ne voulait qu'oublier. Que faire de parents incapables ? Elle ne gardera sur sa peau que la brûlure de cigarette que son père lui avait accidentellement fait sur le genou. C'était déjà assez. La douleur se raviva, elle se pinça les lèvres et continua à fouiller dans la boîte. La jeune femme tira un dossier, c'était le dossier de l'Orphelinat.

05 Juillet 1999.
C'était la dernière fois. Le regard de Georges se perdait dans ceux de sa fille. L'assistante sociale venait d'arriver et, la petite Selina se jeta sur elle dès que ses talons claquèrent au pas de la porte. C'était la voisine, Madame Tang qui avait prévenu les services sociaux à force d'entendre les cris de l'aînée résonner à travers les murs. Madame Tang n'en pouvait plus, elle avait pris l'habitude de recueillir et nourrir les fillettes comme des chats abandonnés. Selina tenait son chat blanc entre ses bras, les larmes aux yeux. Comment avait-il pu ? Madame Tang examina l’œil au beurre noir de l'enfant, elle la pris dans ses bras, les larmes aux yeux. Il l'avait frappé. Trop fort.
- Où est le bébé Georges ? S'exclama la voisine.
Maggie arriva. Le bébé dans ses bras, elle pleurait.
- Pourquoi Sarah ne cligne plus des yeux ? Pourquoi ? Demanda t-elle en reniflant.
Il l'avait secouée. Trop fort. Madame Tang hurla, sous le regard ahuri de l'assistante sociale. Celle-ci conduisit Maggie et Selina chez Madame Tang, elle appela les ambulances mais, il était trop tard. Sarah rejoignait sa mère.

La garde des deux sœurs fût retirée à Georges. Selina et Maggie se retrouvèrent à l'Orphelinat du quartier, découvrant l'horreur de ces lieux.


Elle s'en rappelait encore, de la puanteur des lits, de la méchanceté de ceux qui y travaillait. Un poulailler. Un abattoir. Selina rabattit ses mèches brune derrière son oreille et attrapa un papier, perdu parmi les autres.

15 mai 2003.
Selina levait les yeux au ciel. Encore lui. Le Commissaire Stein tapotait son stylo contre sa jambe, l'air dépité.
- Tu comptes faire quoi de ta vie gamine ?
L'adolescente ne répondit pas, ne lui offrant qu'un regard dédaigneux.
- Très bien. Tu connais la chanson je suppose. Alors, il s'enfonça dans son fauteuil et commença à dicter à sa secrétaire un long paragraphe.
- 15 mai 2003, midi. Mademoiselle Kyle Selina, connue des services de police à ce jour depuis bientôt un an a dérobé un manteau en vison d'un valeur de quinze mille dollars. Cependant, les caméras de surveillance du magasin l'on identifié, nous avons pu ainsi la retrouver en train de le revendre à Crime Alley. Selina Kyle est une jeune fille de type caucasienne, 1m60 pour... je dirais 50kg. Cheveux bruns, yeux verts. Elle fût déjà interpellée pour divers vols.

- C'est bon ? Rétorqua la jeune fille et lançant un regard mauvais vers le commissaire. Celui-ci soupira.
- Écoute petite, je sais que ce n'est pas facile en ce moment. Mais si tu veux de l'aide, je...
- Je n'ai pas besoin d'aide.


En fin de compte, Selina se disait que si elle avait acceptée son aide, elle n'en serait pas là aujourd'hui. A l'époque, Maggie était encore à l'Orphelinat, seule, sa sœur lui rendait visite presque tous les jours, lui promettant que dès qu'elle pourra, elle viendra la chercher. Mais pur cela, il fallait de l'argent pour assurer un toit à sa sœur, Selina tombe sur quelques billets dans la boîte.

3 Novembre 2007.
- Vingt-cinq dollars.
- Non.
- Cent dollars.
- Non.
- T'en veux combien ?
- Mille.
- T'as intérêt à assurer, chaton.
Selina se fit attraper par la taille par le cinquantenaire. Monsieur venait de sortir du travail, PDG d'une grande entreprise du coin, ce n'était pas rare de la voir ici le vendredi soir. Il avait de l'argent et toutes les filles le savait. Mais Selina était souvent la préférée, elle était jeune et belle comme la nuit, ses grands yeux verts semblables à des diamants, ses courbes rappelant une douce mélodie. Pour autant, elle ne se vendait pas chère. Mais avec trois clients dans la soirée, Selina arrivait à se faire une petite fortune.
Fitzgerald's Hotel. Certains avaient le chic de l'emmener dans des endroits luxueux. Le couple attrapa la clef de la chambre louée pour une nuit, ils montèrent au troisième étage, il la jeta sur le lit.

- Tu sais chaton, les hommes comme moi on besoin de divertissement. Ils ont besoin de femmes belles autour d'eux.
- Votre femme ne vous convient plus ?
- Elle est enceinte encore, ça la rend frigide et certainement pas sexy.
Des excuses, elle en entendait autant. Mais au final il n'y avait aucune de potable. Ils venaient, l'achetaient, puis s'en débarrassaient. C'était facile de n'être qu'un jouet.


Oh, elle s'en était fait de l'argent. Elle avait offert à Maggie tellement de chose qu'elle s'était oubliée. Pendant cinq ans, Selina avait fait les trottoirs, la muse des artistes dans les bars de strip-tease. Les envoûteuses d'un soir. Mais faire toutes ces horreurs ne la rendait pas heureuse pour autant, elle quitta le métier à 25 ans. Son patron lui donna l'adresse d'un gars qu'il connaissait. Un des types de Falcone qui pouvait lui trouver un travail. Selina devint très vite la femme de ce jeune homme qui savait la caresser avec les poings.




Un Souvenir Marquant


Il était beau et parlait en prose. Il était instruit et te murmurait souvent des poèmes. Il était comme un Dieu à tes yeux, il t'offrait tout. Tu te rappelles encore de ce solitaire qu'il t'avait passé au doigt. Un diamant encore plus brillant que tes yeux. Il savait t'acheter, il savait te foudroyer. Tu étais aveuglée par sa douceur et son romantisme que tu oubliais ses abus d'alcool et ses gestes brusques. Son regard te rendait faussement plus forte, il t'enfonçait encore plus ce couteau dans ton cœur. Mais toi tu ne voyais rien, tu ne comprenais pas qu'il te plongeait dans les abysses, de son index, il n'avait qu'à te pousser pour te noyer dans les Enfers.

Ce soir là, il t'avais invitée à danser. Il aimait danser, tout comme toi. Naïvement tu l'avais suivi. Un grand bal, il t'avait offert la plus belle des robes de Gotham, il passa autour de ton cou un collier de diamants qui ressemblait bien plus à la corde d'une potence qu'à une véritable preuve d'amour. Mais toi, idiote. Tu ne voyais rien. Il te rendait aveugle avec ce tissus de satin sur tes yeux. Ses bras t'enlaçaient, tu étais si petite à côté de lui, que tu te sentais en sécurité, mais tu ne voyais pas qui était le méchant loup. Le champagne coulait à flot ce soir, tu t'autorisas une coupe. Lui en était déjà à sa cinquième, il prit ta main et plongea son regard d'acier dans les tiens. La valse commença.
Tu ne voyais pas que tu étais malheureuse. Ton cœur hurlait au fond de toi et pourtant, tu ne savais pas arrêter de lui sourire. "Tu es si belle dans cette robe, Selina." murmura t-il à ton oreille. Tu te contentais de rire. "Cela fait trois ans que nous sommes ensemble, chérie. Il fallait que nous fêtions ça en grande et dût forme." Tu lui accordais un baiser timide, mais avec ton talon, tu lui écrasas le pied. Il hurla. Jetant sa main dans ton visage. Tu tombas par terre violemment, la main contre ta joue.
"Mon pied espèce de trainée !" tu ne sais que bafouiller des "Mais, mais..." perdue. Dans la minute qui suivie, il te traina dans sa voiture. Tu allais passer une mauvaise nuit Selina, tu n'avais jamais autant pleuré. Voilà ce que tu étais devenue ? Pauvre abrutie te laissant faire ? Te laissant mourir à petit feu sous ses coups qu'il soignait avec ses baisers. Tu te relevais. Les poings serrés, le maquillage en déroute.

Le lendemain matin, il t'offrit son sourire bête. Te laissant un bouquet de fleurs sur la table et un petit mot. "Un diamant d'une valeur inestimable a été transféré à Gotham avant-hier. Il faut que tu me le trouves chérie, j'en ferais ton alliance. Je t'aime, ne me déçois pas." Tu déchirais le mot. Très vite, le diamant se retrouva entre tes mains, la sécurité n'était pas une priorité à Gotham visiblement. Mais tu le gardas pour toi, tu pris tes affaires, trouvant refuge à l'autre bout de la ville. Tu ne pensais pas qu'il serait si possessif.
Un soir, il te tomba dessus. Sa main t'accrochant le bras, tu étais seule dans cette petite ruelle que tu empruntais pour rejoindre ta cachette.

Bang bang, he shot me down, Bang bang, I hit the ground, Bang bang that awful sound, Bang bang, my baby shot me down.


Il te tira dessus. En pleine poitrine, tu t'écroules par terre.

On te ronge les doigts, les petites langues rapeuses s'étalent contre la joue, tu entends les miaulements autour de toi. Difficilement, tu te redresses, tenant ta poitrine douloureuse. Catwoman venait de naître, rugissante entre tes entrailles.

- Râté sale enfoiré. Il m'en reste encore huit.




Vos Convictions ?


Selina n'a qu'un but précis : survivre. Elle vole seulement pour se faire de l'argent en revendant aux intéressés mais aussi pour son plaisir personnel. Selina adore se faire belle et pimpante, il n'est pas rare de la voir sortir avec des bijoux énormes autour du cou. Elle partage l'argent qu'elle se fait avec sa sœur Maggie afin qu'elle ai de quoi vivre, elle est très protectrice envers sa sœur et ne supporterait pas que quelque chose lui arrive.
Catwoman est très engagée à aider des femmes, elle défend les prostitués de son quartier et n'hésite pas à tuer ceux qui oserait lever la main sur elles.




Quels genres de pratiques ?


Selina est avant tout une voleuse hors-pair. Elle est quelqu'un de très discret qui n'aura recours à la violence qu'en cas de grosse confrontation. Bien que ses paroles peuvent parfois être blessantes ou tranchantes, elle sait être à l'écoute des autres. Selina utilise énormément ses atout physiques pour parvenir à ses fins, elle connait les capacités de son corps et préfère le charme à la violence. Grande oratrice, Catwoman sait mentir comme jouer de ses talents de comédienne.
La jeune femme sait se défendre, ses grandes griffes lui sert d'armes et d'outils pour crocheter des serrures. Elle possède également un fouet qui, avec un peu de force peut faire très. TRES. mal.




Vos Craintes et rejets


Selina n'est pas du genre à parler de ce qui l'inquiète. A vrai dire, elle a tendance à vouloir se montrer plus forte qu'elle ne l'est vraiment, elle reste une femme terriblement blessée et traumatisée par son vécu sanglant. La jeune femme reste très peu confiante avec les hommes en général, elle peut paraître très froide et distante quand la tête de quelqu'un ne lui revient pas. Son père étant décédé il y a quelques années, Selina craint surtout que son ancien fiancé la retrouve, mais la pire chose qui pourrait lui être enlevée serait sa sœur. Catwoman est hyper protectrice avec Maggie, elle la surveille souvent et a tendance à répondre à tous ces besoins. Même si Maggie sait ce que fait Selina, l’aînée tient à ce que sa sœur ne suive pas son chemin, voir Maggie faire le trottoir ou dealer ou même voler détruirait la jeune femme qui pensera ne pas avoir réussi à sauver sa sœur de la corruption.




Des capacités hors du Commun


Hum, les super-pouvoirs et tout, c'est pas mon truc. Mais en Arts-Martiaux, Furtivité et Gadget, je pense que je peux faire quelque chose !

Niveau 1, Arts Martiaux : Une grande souplesse et une agilité surprenante. Cependant, Selina reste quelqu'un de très tête en l'air et maladroite.




Des Points Forts & des Points Faibles


Du charisme, une agilité au combat. Selina à tout pour être la femme parfaite à détester. Habituée a devoir se cacher et se faufiler partout depuis sa tendre enfance, elle arrive très facilement à se faire discrète pour ses vols et autres crimes. Assez maligne pour user de ses charmes pour obtenir ce qu'elle veut, Selina reste cependant très peu diplomate, si les choses ne vont pas comme elle le souhaite, elle peut s'avérer très peu sympathique et un poil cynique. Ce qui la traine dans pas mal de situations délicates.

Catwoman déteste que l'on touche à ses souvenirs, sa vie elle peut devenir très violente si l'on s'attaque à des animaux ou des enfants et même les jeunes femmes des rues. Elle n'a pas un fond méchant, au final, Selina fera une bonne justicière si son besoin de chaparder tout ce qu'elle voit n'était pas dans sa nature.




Et votre costume ?


Lorsque Miss Kyle daigne sortir de chez elle le jour, la jeune brune se dévoile comme une pin up des années folles. Tailleur noir, capeline et autres tenues élégantes, Selina apprécie qu'on la regarde. Souvent habillée en noir, il lui arrive cependant d'enfiler un jean quand vraiment sa nuit à été trop rude.

La nuit justement, difficile de ne pas jeter un œil à Catwoman. Tenue moulante en cuir noir lui allant des pieds à la tête, talons gigantesques noirs dans lesquels il parait impossible de faire des pirouettes, Selina tient à son image de femme fatale croqueuse de diamant ronronnante près de la cheminée. Elle ne possède qu'un loup sur le visage et des oreilles de chats noires dans les cheveux. Ses cheveux sont bruns voire châtain à la lumière et ondulés. Il lui arrive parfois de nouer cette longue crinière lors de ces crimes. Catwoman est armée de griffes en fer et d'un long fouet.




Un petit mot pour la fin ? Le dernier détail sur votre personnage ?


Maintenant je vais aller prendre ma douche m'voyez.




Et derrière l'écran ?


Pseudo : the Great Cap'tain Meow
Sexe : F.
Âge : 19 années de survie.
Commentaire sur le forum ? kikoo







Dernière édition par Selina Kyle le Lun 30 Mar - 13:36, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 515
♦ DCoins : 371
♦ Localisation RP : Gotham City

Feuille de personnage
Points de Puissance: 273
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Ven 6 Mar - 17:49

Moby Dick ? Bienvenue ! Hinhin...

Bon courage pour ta fiche, Cracr Selina ! Oublie pas d'upper à la fin !

______________________






C'est qui le patron ?:
 

#FF1A1A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 94
♦ DCoins : 475
♦ Localisation RP : Gotham City

Feuille de personnage
Points de Puissance: 121
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Dim 15 Mar - 23:58

Bonsoir & Bienvenue Selina !

Plus qu'une semaine avant de faire ta fiche. Courage.
C'est un message de rappel, rien de plus. Si tu as des questions, n'hésite pas !

______________________






✘ HUNTRESS  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 37
♦ DCoins : 59

Feuille de personnage
Points de Puissance: 85
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Ven 20 Mar - 22:03

Héhay. Désolée d'être un peu longue mais je viens de passer une semaine folko à base de lit et de béquilles. Je finis ma fiche au plus vite.

______________________


Voici le vrai visage de Catwoman:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 37
♦ DCoins : 59

Feuille de personnage
Points de Puissance: 85
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Lun 30 Mar - 13:15

Bonjour les amis ! Je suis toujours d'actualité, ne vous en faites pas. Je suis juste en train de crever irl et du coup, pas trop le temps de finir ma fiche T-T promis, je le fais au plus vite !

EDIT > Fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Mer 1 Avr - 1:44

Validation Prez

Salut, je viens pour ta validation !

Je ne vais pas m'attarder sur la forme tout simplement parce qu'il n'y a pas énormément de choses à dire.
La forme est fluide et, à chaque fois, j'ai lu le passage que je voulais d'une traite. On comprend bien ce que tu veux dire/faire passer. Les ambiances sont bien gérées.
Peut-être un petit couac dans le code entre le 25 février et le 05 juillet. Là encore, rien de dramatique. J'ai aussi noté une virgule manquante et un o dans un pour., des détails encore.

Niveau forme.
Tout d'abord, l'idée de la boite est grandiose. Vraiment, vraiment. Bien amenée, les évènements s'enchaînent sans difficultés et dans un ordre tout à fait logique et compréhensible. Les transitions (Selina adulte) ajoutent une autre profondeur. Ce qui donne un très bon rendu. Les passages de l'enfance sont bien choisis et décris avec justesse. On se représente bien différentes étapes de sa vie.

Pour l'histoire manquante. J'ai aimé aussi. Surtout le passage au présent à la fin. On ressent bien la cassure. Le Pourquoi Catwoman ! Je me suis même surpris à cliquer sur les paroles de Nancy en espérant voir la chanson se lancer. Ahah.
Ton interprétation, la façon, dont tu mets en lumière la position de Selina en femme battue est tout à fait convaincante. Ça m'a rappelé un personnage de Stephan King, dans le livre "CA", qui se trouve dans la même situation et qui dit non. Mais je divague.
Au final, ces deux dernières parties concordent tout à fait et s'attachent avec brio. Si je devais trouver quelque chose à redire serait un manque d'informations sur la petite sœur. Pas au niveau de ce qu'elle est devenue, mais plutôt comment elle est. Mais j'imagine que le rp s'en chargera.

Pour ce qui est du reste, je n'ai pas grand chose à dire. Le personnage est bien cerné. Je n'ai sais pas à quelle proportion tu t'es inspirée du personnage original. Mais ce que tu présentes est plaisant et je pense te contacter bientôt pour... Chut *secret*

En conclusion les pp.
Parce que oui, les pp c'est important ! Je partirai sur une base de 85pp pour l'excellent travail réalisé ici malgré le petit point sur la sœur.

A bientôt, et bon jeu.



______________________


Melanie Brown
La Veuve Blanche de Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 515
♦ DCoins : 371
♦ Localisation RP : Gotham City

Feuille de personnage
Points de Puissance: 273
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   Mer 1 Avr - 9:16

Validation Prez ;

Salut Cracra, me revoilà (eh oui, toujours moi) pour ton second avis !

Alors alors, niveau forme, je serai moins élogieux que Mel. Le début de ta bio a pas mal de petites imperfections, des fautes d'accord et de conjugaison. Rien d'insurmontable, par contre, j'ai juste cligné des yeux en les voyant et, si j'ai pas eu envie de les noter, c'est que c'était largement suffisant.
Ton style se lit très bien, attention cependant, tu passes souvent du passé simple au présent de narration et, si ça fonctionne quand on veut alimenter de l'action et immerger le lecteur, c'est cependant impossible en peine phrase (j'ai cette phrase-là en exemple, mais j'en ai vu d'autres : Selina rabattit ses mèches brune derrière son oreille et attrapa un papier, perdu parmi les autres. alors que tous les autres passages avec la Selina qui regarde les boites sont au présent). J'ai aussi pas mal aimé plusieurs de tes tournures, certains jeux de mots et des figures qui font leur effet, notamment celle-là Selina devint très vite la femme de ce jeune homme qui savait la caresser avec les poings. Ca fait un choc, direct, et ça donne surtout envie au lecteur de se plonger au plus vite dans la suite.

Mais l'important est ailleurs, dans le fond. Très belle version que tu nous as offerte là. Je crois que dans les new 52, le passage de Selina prostituée a été effacé, pourtant, c'est une vraie part de sa vie - et c'est ce qui la rend attachante, au fond, faut l'avouer - mais toi tu l'as gardé. Femme fatale qui use et abuse de ses atouts, au point de se faire prendre à son propre jeu à cause de son appétit vénal. Bien, bien, et bien.
Comme l'a dit Mel, le passage des boites est très bien mené, les souvenirs marquants et douloureux font leur boulot et immergent parfaitement le lecteur. J'ai une préférence pour la suite, la narration et le coup de feu et, surtout, les neuf vies. Tu n'as rien à envier à Michelle Pfeiffer, bravo !

Enfin bref, je vais partir sur du 85 aussi, ce qui te valide donc à... 85 Very Happy Bon jeu, Cracra !



______________________






C'est qui le patron ?:
 

#FF1A1A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nothing can consol me, but my jolly sailor bold ♥ Catwoman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sailor Moon!
» Lunaa-chan! ohayo!
» [Fiche] Tentaculaire
» Sur le Jolly Roger, il serait sage pour toi de fermer la bouche.
» Novembre 2014 : Sailor Venus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Finest :: Gestion du Personnage :: Présentations :: Présentations validées-