AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
World's Finest by Chris Egiziano on Grooveshark



Votez toutes les deux heures et gagnez des DCoins ! (n'oubliez pas d'inscrire votre pseudo pour que vos votes soient comptabilisés !)



 

Partagez | 
 

 Rencontre entre deux fortunes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 15 Mar - 17:22



Le fameux gala des Queen. Nous y étions enfin. De tous les côtés, des hommes d'affaires discutaient de leur dernières acquisitions, professionnelles ou non, des contrats qu'ils avaient pu décroche, et comparant leurs chiffres d'affaire et leur montée dans le cours de la bourse dans le jeu désormais classique du "c'est moi qui aie la plus grosse...". Côté jeune, ce n'était guère plus brillant, discutant voitures ou du dernier smartphone hors de prix qu'ils s'étaient achetés. Et bien sûr, on sentait partout l’opulence de la réception : décoration luxueuse, les musiciens les plus chers de l'états et bien sûr la bouffe de toute première qualités cuisinée par les plus grand chefs étoilés de la ville.

Au final, tous ces paramètres se combinaient ensemble pour donner une ambiance que je pouvais qualifier de... MEGA CHIANTE. Je ne voulais pas y venir et je savais bien pourquoi : ce genre de "fête" ce n'était pas pour moi. Même avant l'île j'avais horreur de ça d'ailleurs. Sauf qu'à l'époque je "m'amusais" à mettre la honte à mes parents en faisant les pires conneries possibles... Aujourd'hui je me contenterai simplement du mépris : me caler dans un coin, boire un petit coup, serrer les dents et attendre que ça se passe.

Je me posais sur une table non loin du parc et regardais les derniers invités arriver. L'une des dernière voitures à se garer, une magnifique sportive retint particulièrement mon attention. À l'intérieur, une jeune femme et un afro-américain avec une certaine prestance que je reconnus au premier coup d’œil : le célèbre Bruce Wayne. Aussi connu que moi mais pas pour les mêmes raison. Pour de meilleures raisons même... Son adoption par la famille la plus riche de Gotham, le meurtre tragique de ses parents, le succès fulgurant de l'entreprise familiale ces dernières années... La liste était longue.

Bah ! Au fond ce n'était sûrement qu'un autre gosse de riche superficiel comme tous les autres... Comme moi. Sans Shado, sans Green Arrow je n'aurais pas valu mieux... Je valais même moins bien.
Je fus cependant tiré de mes sombres pensées par une sublime blonde dont la silhouette m'était vaguement familière et qui passa juste devant la table où je m'étais installé...  Difficile de continuer à feindre l'indifférence après ça.

Je commençais alors mon numéro de drague habituel... Testé et approuvé, efficace à 95% du temps :

- Excusez moi mademoiselle...

- Oui... ? Oh ! Oliver Queen le fils prodigue... Je peux faire quelques choses pour vous ?

- C'est plutôt à moi de vous poser cette question miss, après tout ne suis-je pas l'hôte ce soir ?

Petit sourire amusé de sa part... Bon début mais pas suffisant.

- Mais puisque vous me le proposez si gentiment vous pourriez effectivement m'en rendre un...

- Et de quel service s'agit-il Monsieur Queen ?

Toujours ce sourire magnifique... Cette fille était-elle donc parfaite sous tous les aspects ?

- Et bien voyez vous, je m'ennuie un peu ce soir... J'ai cherché en vain une partenaire de danse toute la soirée et pour dire la vérité, je commençais quelque peu à désespérer. J'ai donc décidé de venir tenter ma chance auprès de vous...

- Le célèbre Oliver Queen n'a trouvé aucun partenaire parmi toutes les charmantes jeunes femmes présentes à cette soirée ? J'en suis étonnée...

Un petit air malicieux apparu sur son visage... Au fond elle savait parfaitement où je voulais en venir. Très bien, je jouerais le jeu jusqu'au bout.

- Que voulez vous, je vieillis moi aussi... Arrivé 26 ans plus personnes ne s’intéresse à vous et les jeunes femmes préfèrent danser avec des petit jeunes de 20 ans. Tandis que les vieux comme moi restent seuls à leur table en se morfondant sur leur jeunesse perdue

Tout cela dit sur un ton d'ironie tout à fait maîtrisé avec une subtile couche d'humour. Rire franc de sa part, c'était gagné

- Oh mon pauvre Oliver... Je ne peux pas vous laisser continuer à souffrir ainsi. Si vous vieux os vous le permettent encore, je veux bien être votre cavalière le temps d'une danse.

Gagné ! La suite irait d'elle même... Je lui ferait visiter le domaine, on bavarderait et puis... Qui sait ?

C'était une bonne danseuse et je ne me lassais pas de la regarder. Et il n'y avait qu'à voir notre petit échange de tout à l'heure pour comprendre que sa personnalité ce voulait tout aussi intéressante que le reste... Le genre de femme que l'on prenait plaisir à apprendre à connaître. Peut-être que c'était cela plus que l'adrénaline qui me manquait en ce moment... Une compagnie féminine. Pas comme la vingtaine de conquête que j'avais eu auparavant, non... Mais peut-être quelque chose de plus sérieux.

La magie du moment s'estompa lorsque la jeune femme s'interrompit brusquement.

- Oh je suis vraiment désolé Oliver, je crois que mon compagnon a finit sa conversation et me cherche.

Je jetais un rapide coup d’œil afin d'identifier le fameux compagnon. Il s'agissait... De Bruce Wayne ! Voilà pourquoi la jeune femme m'était familière : c'était elle qui était descendue de la voiture de sport avec lui ! J'avais commis la gaffe de la soirée et le pire c'est que pour une fois c'était totalement involontaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 30
♦ DCoins : 205
♦ Localisation RP : Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 140
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 15 Mar - 19:23



La musique cognait dans l'habitacle tandis que j'écrasais mon pied sur l'accélérateur de ma Lamborghini Aventador. Cette dernière était sûrement l'une de mes bagnoles préférées parmi celles qui dormaient dans mon garage, elle possédait une puissance assez incroyable et même si j'atteignais rarement les 300 kilomètres à l'heure que ce bolide était capable d'atteindre, j'adorais être au volant de cette caisse. La ravissante demoiselle qui se trouvait à mes côtés profitait du voyage avec une certaine appréhension qui était totalement justifiée lorsqu'on se retrouvait dans une supercar lancée à près de 200 km/h et qu'on ne contrôlait absolument rien. Elle faisait pourtant preuve d'un calme presque olympien compte tenu de la situation, j'en connaissais qui m'auraient hurlé dessus jusqu'à ce que je m'arrête et qui n'auraient pas hésité à user de la violence pour me remettre les idées en place. Ouais, j'en avais connu des hystériques. Du coup, j'étais plutôt content qu'elle ne fasse pas partie de cette catégorie de personne.

Elle s'appelait Irina, une blonde sculpturale que j'avais rencontré lors d'une soirée mondaine organisée par je ne sais plus quelle connaissance richissime. Elle était mannequin et contrairement à la plupart des filles qui exerçaient la même profession qu'elle, Irina était douée d'intelligence. Elle avait de la répartie. Nous nous entendions plutôt bien, cela faisait quelques semaines que nous nous cherchions maintenant et pour tout vous dire j'espérais bien conclure ce soir. En effet, Irina m'était sympathique, mais notre relation commençait déjà à un peu trop s'éterniser à mon goût et il fallait que j'y mette un terme. Mais pas avant d'avoir consommé, bien évidemment.

Nous arrivâmes finalement entiers au gala organisé par la famille Queen. Je ne les connaissais pas personnellement, mais Lucius ne pouvant pas faire acte de présence aujourd'hui m'avait demandé de le remplacer. Chose que je ne pus refuser à cet ami de longue date qui me rendait service au quotidien et qui se révélait être un allié de poids dans ma lutte contre le crime. Lorsque je confiai mon bolide au voiturier, ne manquant pas de lui donner un pourboire fort généreux au passage, mon téléphone sonna. Le nom qui s'inscrivit sur l'écran m'arracha un sourire, je fis signe à Irina d'entrer et répondis. C'était Lamar, l'un de mes nombreux potes que je ne voyais en général que le soir, lors de soirées aussi déjantées que coûteuses. Il voulait savoir à quelle heure je rappliquerais pour qu'on commence la petite fiesta que j'organisais sur mon yacht ce soir. Mon timing était chargé, il allait falloir que j'enchaine rapidement.

Lorsque je pénétrai dans la salle, je mis un petit temps avant de trouver Irina, dans les bras d'un type que je ne reconnus pas immédiatement. Je m'approchai, elle me vit et se précipita vers moi, l'air de rien.

- Ah, Bruce, tu es là. Oliver ici présent m'a proposé de m'aider à me dégourdir un peu les jambes.

Oliver ? Elle l'appelait déjà par son prénom ?

- C'est très gentil de sa part. Oliver Queen, c'est ça ? Bruce Wayne Dis-je en lui serrant fermement la main.

Jaloux et possessif, j'étais comme ça, je n'aimais pas que l'on joue avec mes affaires et ce type ferait bien de ne pas se mettre en travers de mon chemin. Il avait beau jouir d'une assez grande popularité et être aussi très riche, il n'avait tout de même pas intérêt à me mettre des bâtons dans les roues ce soir.

- Et je vois que vous avez déjà fait connaissance avec Irina...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 15 Mar - 21:26



Il le dissimulait bien, mais tout cela ne lui avait pas absolument pas plu... Je le voyait dans son regard qui se voulait beaucoup trop dur pour suggérer de la neutralité. Il me salua toutefois poliment, en bon homme d'affaire. Lui rendant sa politesse je pus toutefois constater que sa dernière phrase ne laissait planer aucun doute sur la légère rancœur qu'il commençait à éprouver à mon égard.

- Et je vois que vous avez déjà fait connaissance avec Irina...

Bon d'accord ça ne faisait jamais plaisir... Mais il exagérait quelque peu. Je ne l'avais pas dévergondée non plus... Après tout elle et moi n'avions rien fait de bien méchant et une petite danse ça n'engageait à rien. Si ça le gênait tant, il n'avait qu'à lui mettre un collier et une laisse et lui tatouer "propriété exclusive de Bruce Wayne" sur le front, au moins aucune équivoque ne serait possible... Bref même si tout cela m'agaçait quelque peu, mieux valait garder de la mesure. Je m'étais promis de ne pas faire de vague, autant m'en tenir là...

- En effet M. Wayne. Une jeune femme charmante c'est certain doublée d'une excellente danseuse.

Je ne pu m'empêcher de lui adresser un petit regard doublé d'un sourire... Regrettable qu'une fille aussi divinement belle soit prise mais au fond, je l'oublierai vite. Plus jeune, je me serais certainement emporté pour les yeux de la belle mais ici, ce ne serait pas juste une baston entre deux gosses de riches. Ce serait une exécution publique. Certes Wayne était plutôt bien bâti mais ça n'était certainement que de la gonflette. Et l'arrivée des services de secours ne feraient une bonne pub ni pour moi, ni pour la fête de mes parents.

Bref mieux valait que je change rapidement de sujet avant de commettre un nouvel impair et que Wayne ne s'agace davantage, car si le ton montait encore d'un cran, j'étais quasiment sûr qu'il sortirait de ses gonds pour de bon.

- Mais je manque à tous mes devoirs mon cher Bruce, cette petite fête est elle à votre goût ?

J’attrapai alors deux verre de champagnes les tendant à lui ainsi qu'à sa compagne... Utilisation du prénom pour détendre un peu l'atmosphère et donner à la conversation un tour plus cordial, j'avais normalement réussis à sauver la situation qui menaçait dangereusement de partir en vrille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 30
♦ DCoins : 205
♦ Localisation RP : Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 140
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 22 Mar - 18:10



Alors c'était lui, le fameux Oliver Queen dont j'avais si souvent entendu parler ? Je ne l'imaginais pas du tout comme ça. Après tout, il avait eu un aperçu de ce qu'était l'enfer durant les cinq années qu'il dut passer coincé sur cette île, j'aurais donc cru que la réadaptation au milieu que nous fréquentions serait un petit peu plus difficile. Il avait l'air de bien s'en sortir, pourtant. Et pour ça, il méritait qu'on le respecte. Cependant, Irina était venue avec moi et vu la manière qu'elle avait de le regarder alors que nous venions à peine d'arriver, je me dis qu'il allait falloir que je me méfie de lui. D'habitude, je n'étais pas contre un peu de concurrence - et puis si le jeu devenait un peu trop ennuyant pour moi, il me suffisait de m'intéresser à une autre nana - mais c'était un peu différent cette fois-ci. En effet, j'avais passé pas mal de temps en compagnie de cette charmante demoiselle et même si je n'y étais pas plus attaché que cela, j'étais résolu à ne pas la laisser me filer entre les doigts.

Je voyais clair dans son petit jeu, il essayait de calmer la situation afin que cela ne dégénère pas entre nous, sage décision si vous voulez mon avis. Non seulement je le dépassais d'une bonne tête, mais en plus j'étais quasiment sûr d'être beaucoup plus musclé que lui, je n'en ferais qu'une bouchée de cet arrogant blondinet. Quoi qu'il en soit, il n'avait rien fait d'impardonnable pour l'instant, je pouvais donc me permettre d'accepter la coupe de champagne qu'il me tendait et peut-être même converser avec lui l'espace d'un instant.

- Elle l'est, je vous remercie de demander. Au fait, puisque nous sommes tous trois réunis, peut-être que vous pourriez me présenter votre cavalière, monsieur Queen?

- En fait, Oliver a eu un peu de mal à se faire accompagner Bruce

- Oh je vois, c'est donc ça... Dis-je, passablement amusé

Un charmeur ? Peut-être pas tant que ça finalement, Oliver Queen ne semblait pas être à la hauteur de sa réputation. Petite déception tout de même, mais bon c'était sans doute mieux ainsi, je n'avais pas besoin d'un obstacle de plus dans ma relation avec Irina. Cette dernière restait d'ailleurs collée à mon bras désormais, elle avait ce petit sourire enjôleur qui - je le savais maintenant - ne présageait rien de bon.

- Mas peut-être que nous pourrions l'emmener avec nous à la petite fête de Lamar ? Ne fais pas l'innocent, je sais très bien que c'est lui qui t'a appelé. C'est quoi cette fois, soirée mousse ?

Hum, démasqué.

- Pas exactement. De toute façon, je ne crois pas que ce soit le genre de soirées auxquelles monsieur Queen est habitué.

Et puis, il devait avoir des obligations ici, non ? En tout cas, je ne comptais pas m'éterniser. J'avais fait acte de présence, on m'avait vu en train de discuter avec le fils Queen et il me suffirait de serrer quelques mains supplémentaires pour que mon boulot du soir soit achevé. Ensuite, je pourrais enfin me rendre à ce que j'appelais une vraie soirée ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 22 Mar - 22:21



Si j'étais enclin à la connivence, Wayne le semblait beaucoup moins. Apparemment ça avait l'air d'être sérieux avec cette jeune femme... Ce qui semblait paradoxal cependant puisqu'il n'hésitait pas à l'abandonner pour aller discuter.

- Elle l'est, je vous remercie de demander. Au fait, puisque nous sommes tous trois réunis, peut-être que vous pourriez me présenter votre cavalière, monsieur Queen?

Il savait taper là où ça fait mal... Vrai que quand on s'appelait Oliver Queen, ça la mettait mal de se retrouver tout seul à une soirée comme celle-ci. Bon en l’occurrence c'était plus par choix qu'autre chose mais quand Irina était arrivée je n'avais tout simplement pas pu l'ignorer. Malheureusement j'avais la poisse avec les filles ces temps : celles qui ne cherchaient pas à me tuer me volaient et je me faisais copieusement enguirlander si j'en éclaboussé une seule (quoique là les choses ne s'étaient pas si mal finies).

Et le plus beau dans l'histoire, c'est qu'il n'y avait rien de sérieux dans ma démarche... J'avais simplement envie de passer un bon moment avec une jolie fille.

- En fait, Oliver a eu un peu de mal à se faire accompagner Bruce.

C'était vraiment une fille en or... J’espérais bien que Wayne savait la chance qu'il avait. Bien sûr que non. Lui et moi nous n'étions pas si différents au fond... J'avais simplement changé ma vision des choses. Pas lui.

- Oh je vois, c'est donc ça...

Mon poing se contractait déjà... Dans mes rêves les plus fous je lui avait déjà tordu le cou deux fois. Et plus je le voyais afficher son air narquois plus ma promesse de ne pas faire de scandale s'effritait... J'étais désormais une cocotte-minute sous pression, prête à éclater au moindre excès.

- Mais peut-être que nous pourrions l'emmener avec nous à la petite fête de Lamar ? Ne fais pas l'innocent, je sais très bien que c'est lui qui t'a appelé. C'est quoi cette fois, soirée mousse ?

Adorable de sa part... Même si préférais m'entailler les veines avec un couteau à huître plutôt que d'aller à une soirée en compagnie de Bruce Wayne. Je n'étais pas désespéré à ce point. À moins que...

- Pas exactement. De toute façon, je ne crois pas que ce soit le genre de soirées auxquelles monsieur Queen est habitué.

Il y avait d'autres moyens de pourrir la vie à Wayne... M'inviter à cette soirée était déjà un bon moyen. Pour le reste j'improviserai sur place. Irina m'avait à la bonne, et j'étais sûr que ce benêt exécuterais les moindres désirs de la belle pour peu que je fasse ce qu'il fallait.

- Enfin Bruce, mais pas du tout, ce n'est pas parce que j'ai passé 5 ans à jouer à Robinson Crusoë que je ne sais plus m'amuser, au contraire je serais ravi de venir voir comment on s'amuse chez les Wayne... Car pour tout vous avouer on s'ennuie chez les Queen !

Pour un temps, je remettais mon masque de désinvolture. Si je disais que je voulais m'éclater, il fallait que ce soit convaincant après tout. Et puis quand on avait joué le rôle d'imbécile pendant des années, ce n'était pas si dur de le refaire

- Allez Bruce s'il te plait...

Hmmm... Avec un si beau sourire et des yeux comme ça, j'aurais difficilement put résister. Si mes calculs étaient bons Wayne ne tarderait pas à céder lui aussi. Mon soucis immédiat était surtout de trouver une bonne excuse auprès de mes parents pour leur faire faux-bond mais comme tout le reste, il suffisait de trouver les bons arguments...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 30
♦ DCoins : 205
♦ Localisation RP : Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 140
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 29 Mar - 0:27



Dans le fond, je savais pertinemment qu'elle faisait cela pour m'énerver, elle n'aurait pas autant insisté pour qu'il nous accompagner sinon. Et pourtant, j'avais l'impression qu'Irina n'était pas totalement insensible au charme du blondinet, chose que j'avais du mal à accepter et à comprendre. Elle se trouvait à mon bras, ce qui aurait déjà suffit à bon nombre de femmes, mais pas elle apparemment. Mannequin reconnu dans sa profession, elle avait l'habitude de fréquenter de très beaux jeunes hommes, de jouer avec et d'en faire ce qu'elle voulait. Cela faisait déjà quelques semaines que je la voyais à l'œuvre et je m'étais bien rendu compte qu'elle savait effectivement se servir de ses atouts pour obtenir ce qu'elle voulait, et si jusqu'à présent ces petits jeux auxquels elle s'adonnait dans un but purement intéressé ne m'offensaient pas, Irina était en train de dépasser certaines limites que d'autres avant elle ne s'étaient jamais permis de dépasser.

Je demeurai cependant aussi calme que possible lorsqu'elle réitéra une nouvelle fois sa demande, même si mon agacement devait très certainement être perceptible pour mes interlocuteurs. Oliver n'avait pas manqué, non sans une petite note d'humour, de me contredire et montrer son enthousiasme quant à l'invitation que ma cavalière avait formulée. Je ne le trouvais pas drôle, ce type m'insupportait déjà. Mais je devais faire bonne figure, peu importé l'excuse que j'aurais pu invoquer maintenant, je perdrais la face devant Irina mais aussi et surtout devant Oliver, ce que je ne pouvais accepter.

Je me forçai donc à garder le sourire, moi qui me trouvais dans une situation que je n'aurais jamais imaginé vivre ce soir en venant ici. Je m'attendais à une soirée ennuyeuse où je ne comptais pas m'éterniser, voilà que je devais maintenant me trainer ce boulet accroché à ma cheville que représentait Oliver Queen.

- Et bien, si vous avez de quoi me suivre, nous partons dans cinq minutes.

Irina sembla satisfaite, elle avait une nouvelle fois obtenu ce qu'elle désirait. Je fulminais actuellement, j'avais perdu l'habitude que les choses ne se passent pas comme je l'avais prévu et cette sensation n'était pas agréable du tout. Nous saluâmes encore quelques invités de marque, des hommes d'affaires avec lesquels Wayne Enterprises avait déjà traité, puis nous sortîmes du bâtiment. Oliver nous attendait déjà. J'aurais voulu effacer ce petit sourire béat de son visage en lui flanquant une bonne rouste devant tout le monde, mais Lucius et Alfred avaient bien insisté sur le fait que je devais bien me tenir dans ce genre de soirée et que les écarts que je faisais étaient déjà bien suffisants. Ils n'avaient peut-être pas tort.

J'envoyai un SMS à Lamar avant d'entrer dans mon bolide en compagnie de ma ravissante partenaire.

- Tu es prête?

- Evidemment, dois-je te rappeler que c'est à une soirée organisée par Lamar qu'on s'est rencontré, Bruce ?

C'est vrai, ce bon vieux Lamar avait le chic pour organiser des soirées complètement déjantées. Il était rappeur, l'un des rares qui arrivaient à émerger de Gotham et à se faire connaitre mondialement. Ses textes étaient travaillés, réfléchis, et puis en ayant grandit dans une ville pareille il n'était pas bien difficile de trouver matière à raconter. Nous ne faisions certes pas partie du même monde, mais nous nous apprécions tout de même beaucoup, nous nous comprenions et nous rejoignions sur pas mal de choses.

J'eus le pied sans doute un peu lourd sur le chemin qui nous mena jusqu'au port de Gotham où était amarré mon yacht, j'espérais larguer Queen sur l'autoroute mais la moto qu'il conduisait était suffisamment puissante pour ne pas se faire distancer par ma Lamborghini. Dommage. Je m'extirpai de mon bolide, étonné par l'ambiance qui régnait déjà sur le bateau, Lamar savait vraiment y faire. Queen nous rejoignit, je lui fis signe de nous suivre tandis que nous embarquions pour une folle soirée. Il ne me fallut que quelques minutes pour trouver ce cher Lamar qui vint me saluer dès qu'il me vit. Je lui présentai Oliver en vitesse et l'invitai à lever l'encre pour s'éloigner un peu du port.

La musique cognait, on ne s'entendait plus. Je me rapprochai du blondinet pour lui chuchoter discrètement quelque chose à l'oreille.

- Si vous ne trouvez pas votre bonheur ici, monsieur Queen, je crains que l'on ne puisse plus rien faire pour vous !

Il y avait en effet tout un tas de filles légèrement vêtues plus attirantes les unes que les autres. Certaines dansaient de manière très provocante au rythme de la musique tandis que d'autres étaient en train de se faire un rail. La vraie soirée pouvait enfin commencer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 29 Mar - 9:44



Soit le charme d'Irina avait fait effet plus vite que prévu soit il y avait autre chose, car Wayne céda bien rapidement à la demande de sa compagne.

- Et bien, si vous avez de quoi me suivre, nous partons dans cinq minutes.

Si j'avais de quoi le suivre ? Haha ! Pour continuer à voir ta face déconfite mon garçon je t'aurais suivi en trottinette ! Cependant de telles extrémités ne s'imposaient pas.

- Mais bien sûr M.Wayne, laissez moi juste le temps pour moi de prendre congé et d'aller récupérer mon véhicule.

Bon, nous entrions dans la phase 2, la plus compliquée : convaincre mes parents de me laisser quitter cet ennuyeux gala. Cependant j'avais déjà réfléchi à une petite stratégie qui me permettrait de m'en tirer sans trop peiner. Mais connaissant mes géniteurs, il ne fallait jurer de rien...

Ma mère était en train de discuter avec un type, tout aussi bien habillé que les autres. Un autre homme d'affaire certainement.

- Excusez moi mon bon monsieur, je vous emprunte cette demoiselle un instant.

Maman prit un air agacé... J'y avait certes mis les formes mais c'était tout de même assez direct. Que voulez vous, on se refait pas.

- Qu'y a t-il Oliver ? J'étais en conversation avec M.Daniels à propos d'un éventuel partenariat...

- Ne t'inquiète pas, je ne t'embêterai pas longtemps. M.Wayne m'invite à poursuivre la soirée ailleurs, offre que je souhaiterai ardemment accepter...

- Oliver, les soirées de Bruce Wayne sont à peu près aussi réputées que les tiennes... Et pas en bien tu t'en doutes.

C'était le moment de sortir ma botte secrète.

- Allons Maman, Bruce et moi ne sommes plus des adolescents, tout se passera sans accroc je te le promets. Et puis songe un peu... Des relations plus "intimistes" avec M.Wayne pourraient vous être favorables si tu vois ce que je veux dire...

J'avais employé le concept magique : les affaires. Si tout se passait bien, maman ne mettrait pas longtemps avant de céder...

- Même après cinq ans en exil tu restes toujours un sacré Baratineur Oli : aucun doute, c'est bien mon fils qu'on m'a rendu... Allez file.

Bon, forcément elle n'était pas totalement dupe, mais c'était le résultat qui importait. Il ne manquait plus qu'à passer au garage pour récupérer ma moto qui devait commencer à prendre la poussière.
Apparemment la sortir n'allait pas être une mince affaire puisque papa avait rentré toutes ces voitures... Ma pauvre bécane était donc bloquée derrière la corvette. Autant dire que j'allais devoir être trèèèèèès prudent pour la sortir, car une seule rayure sur l'un des engins adorés de papa revenait à signer mon arrêt de mort.

Ayant finalement réussis à extraire mon deux roues sans le moindre accroc, je sortais du parc, attendant Wayne. Je le vis arriver à peine une minute plus tard, toujours en compagnie de la ravissante Irina. Il le dissimulait plutôt bien, mais je voyais bien à sa tête qu'il était quelque peu agacé...

Sur la route, il ne manqua pas de me sortir dans le grand jeu, mais j'eus tôt fait de lui montrer que ma bécane n'était pas un tacot non plus... S'il comptait me semer comme ça, dommage pour lui. Apparemment sa fameuse soirée devait se dérouler au port de Gotham vu la route que nous empruntions.

En arrivant, j'eus le loisir de voir que mes déductions étaient justes puisqu'un Yacht d'où émergeait musique et bruits divers était amarré sur les quais... Et tandis que nous montions à bord, Wayne ne manqua pas de me lancer une petite pique.

- Si vous ne trouvez pas votre bonheur ici, monsieur Queen, je crains que l'on ne puisse plus rien faire pour vous !

J'aurais pu noter, mais après tout c'était tout à fait légitime vu ce que je l'avais obligé à faire par le biais de sa charmante compagne... Et puis il ne payait rien pour attendre.

Deux heures plus tard, j'étais déjà bien éméchée et j'avais discuté avec une bonne douzaine de filles sans pour autant avoir retenu leur nom... Depuis que j'avais enfilé le masque de Green Arrow, je n'avais plus vraiment l'esprit à tout ça, mais en se forçant un peu l'habitude revenait vite. Le DJ de la soirée intervint soudainement, coupant l'assourdissante musique.

- Bien messieurs puisque l'ambiance s'est bien réchauffée, je vous propose un petit divertissement pour refroidir tout ça. Le principe est simple : on va tirer au pif deux personnes. Le but sera de réussir à jeter l'autre par dessus le bord afin d'aller lui faire consommer ce qui manque cruellement à cette soirée : de l'eaaaaaaaaau !!!

Alors que le DJ s'apprêtait à tirer au sort, la foule se mit à scander deux noms de participants...

- Bruce Wayne et Oliver Queen, Bruce Wayne et Oliver Queen... !!!!

Forcément notre présence n'était pas passé inaperçu et la plupart des personnes de cette soirée n'avaient pas manqué de percevoir la tension palpable qui régnait entre nous... Et il y avait sûrement une sorte de fantasme de voir les deux gosses de riche les plus connus des états-unis s'affronter dans un jeu débile.
Toutefois j'acceptai. Après tout je tenais ma revanche et mes connaissances en arts-martiaux me permettraient de jeter Wayne à la baille sans trop de difficultés...

- Ce serait dommage de décevoir la foule ! Si ces deux messieurs sont prêts, je leur propose de venir au centre !

Tandis que la foule s'écartait, formant du même coup une sorte d'arène, je m'avançais au centre du bateau, attendant que mon "adversaire" relève à son tour le défi... Après tout, se dégonfler ne semblait pas être son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 30
♦ DCoins : 205
♦ Localisation RP : Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 140
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 5 Avr - 20:26



La fête battait déjà son plein au moment où nous avions embarqué sur mon yacht. Lamar n'avait apparemment pas jugé utile de nous attendre pour lancer les hostilités et il avait eu raison, je détestais être présent durant les débuts de soirée qui étaient souvent un petit peu trop ennuyants à mon goût. Là, j'étais dans mon élément. De l'alcool, de la drogue et des filles pas farouches par dizaine, c'était ça la vie bon sang ! Le spectacle était tout à fait plaisant, et si je n'eus aucun mal à me mêler à la foule présente sur le bateau pour profiter des différentes substances que les invités avaient ramené. Tout le monde savait qui j'étais bien évidemment, mais je fus étonné de voir que la réputation d'Oliver le précédait même dans ce genre de soirée où je n'aurais jamais pensé le croiser depuis son retour de la fameuse île où il avait séjourné pendant quelques années. Je le voyais discuter avec un tas de jeunes filles et vu l'état dans lequel j'étais, je n'étais ni jaloux ni agacé qu'il s'intègre aussi facilement, j'étais même plutôt content pour lui bizarrement.

Je ne saurais dire quelle quantité d'alcool j'avais ingurgité ni combien de joints j'avais fumé en compagnie de mes camarades du soir, mais je voyais trouble et les blagues de Lamar commençaient à me faire hurler de rire, ce qui signifiait qu'il fallait que je ralentisse un peu sur la fumette. Puis soudain, le DJ se croyant sûrement très malin baissa le son de la musique pour faire une annonce qui n'avait pas lieu d'être dans ce genre de réjouissance. Mais d'où sortait donc ce type, bordel ? Je me tournai vers Lamar, l'instigateur de ce complot et lui lançai un regard assassin. Il avait profité que j'ai le dos tourné pour aller glisser cette idée - ou plutôt cet ordre - à ce DJ de pacotille qui s'était bien sûr exécuté comme le brave toutou qu'il était.

- Toi, tu perds rien pour attendre, enfoiré.

Lamar explosa de rire tandis que la foule scandait déjà le nom des deux personnes qu'ils voulaient le plus voir lutter. Oliver et moi, c'était couru d'avance. Je vis l'étincelle dans les yeux d'Irina qui était juste à côté de moi, elle aussi bien imbibée d'alcool, elle aussi avait envie d'assister à ce petit combat. Pas le choix, donc. En un sens, j'aurais dû remercier Lamar de m'offrir une occasion de foutre la honte au fils Queen, mais je ne comprenais pas pourquoi il avait attendu que je sois dans un état si pitoyable avant de faire signe au DJ de faire son annonce.

Je me levai et fis tomber quelques bouteilles à moitié remplies au passage, peinant un peu à trouver mon équilibre, puis me dirigeai vers l'arène improvisée où se trouvait déjà mon adversaire. Ne voulant pas sacrifier ce costume de grande marque hors de prix que je portais, je retirai mon haut. La foule parut étonné par le physique d'athlète que j'affichais, résultat de nombreuses heures passées à m'entraîner pour gagner en force.

J'avais quelques notions en arts-martiaux et même si je n'étais pas dans mon état normal, je n'avais aucun doute quant à l'issue de ce petit face à face. Le DJ mit une musique; Afrojack & Steve Aoki ft Miss Palmer - No Beef, un choix discutable pour ce genre d'évènement. Mais bon.

- T'es prêt, Queen?

Je m'approchai de lui sans attendre, me servant des quelques trucs que j'avais appris en judo pour tenter une projection qui l'enverrait à la flotte assez rapidement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Dim 5 Avr - 22:32



Mon rival s'avança au milieu du cercle ôtant sa veste... Il faisait bien car elle se retrouverait mouillée sous peu. Je l'imitais, révélant ma musculature ainsi que de nombreuse cicatrices qui couraient un peu par tout sur ma corps : coup de couteaux, balles... Mon combat face aux trafiquants de l'île n'avait pas toujours été de tout repos.

Wayne aussi semblait bien servi de ce côté puisqu'il affichait une stature d'athlète, conformément à ce que j'avais deviné quelques heures plus tôt... Mais peu importait le résultat serait le même. Bon je n'étais pas très frais, mais lui non plus après tout et si ces biceps pouvaient impressionner, sa technique n'était certainement pas à la hauteur.

- T'es prêt, Queen?

- Quand tu veux...

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque mon adversaire entama avec une prise de judo... Et pas le genre de technique que maîtrisait n'importe quel débutant. Je réussis à me dégager, non sans mal car il avait une bonne poigne. Lui non plus ne semblait pas s'attendre à ce que je sois en mesure de riposter...

Complètement ivre, je me contrôlais moins bien... Instinctivement la riposte partit, ma jambe décrivant un arc de cercle fulgurant en direction de ses genoux. Loin de tomber, Wayne effectua un léger mouvement de recul, encaissant parfaitement le coup. Je m'étais trompé et lourdement : il savait se battre et pas qu'un peu. Enchaînant à une vitesse assez impressionnante malgré son état, il tenta à nouveau une prise, en m'attrapant par le bras... De l'aïkido à tous les coups. Ralenti par l'ivresse je n'eus pas le temps de réagir et me retrouva par terre.

Je me remis rapidement sur pied, lui assénant un coup de pied circulaire au niveau du torse qu'il eut tôt fait d'esquiver grâce à un mouvement de recul. Nous nous surprenions l'un l'autre à chaque seconde qui passait... En l'affrontant je commençai à comprendre qui était vraiment Bruce Wayne derrière cette façade de frivolité qu'il affichait en publique.

Malgré l'état second dans lequel il se trouvait, ses coups étaient calculés et mesurés. On sentait derrière chacun d'eux des années de pratique et d'entraînement que seule une volonté sans borne pouvait vous donner la force d'accomplir... Dans quoi puisait-il donc tout ça ?

La réponse me parut évidente. La mort de ses parents... C'était avec ça qu'il avait dû canaliser sa rage, sa colère, sa tristesse. Par nécessité de survie j'avais appris à me battre, je me rendais compte qu'il en était de même pour Bruce... Il ne voulait pas survivre face à une ordre de trafiquants dégénérés, mais simplement à la vie qui lui avait tout pris. Je n'étais pas dans sa tête et je ne connaissais pas grand chose de sa vie privée mais c'est ainsi que j’interprétai tout ça : on apprenais pas à se battre comme cela sans but ni raisons à l'arrière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 30
♦ DCoins : 205
♦ Localisation RP : Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 140
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Jeu 9 Avr - 0:08



Finalement, ce type n'était pas le petit frimeur incapable de quoi que ce soit que j'avais cru qu'il était. Je me moquais de lui, adoptant instinctivement une attitude arrogante et désagréable, et restai bloqué sur la mauvaise impression que j'avais eu de lui au premier abord. Mais je devais avouer qu'il savait se battre. Je devinais, à la façon qu'il avait d'esquiver et de répliquer, qu'il avait lui aussi été initié aux arts-martiaux. Ce qui voulait dire que ce petit combat ne s'annonçait pas aussi facile que prévu. Oliver n'avait pas la réputation d'être un féru de sports de combat, il renvoyait l'image d'un glandeur qui s'était néanmoins un peu assagi depuis son passage sur cette fameuse île, mais je ne m'attendais pas à ce que cette dernière produise un tel changement en lui. Enfin, je ne le connaissais pas personnellement avant cet évènement, peut-être que cette épreuve n'avait fait que révéler ce qui sommeillait déjà au plus profond de son être, toujours est-il que je sentais par les coups que nous échangions qu'une espèce de respect mutuelle était en train de s'installer entre nous. Le respect d'un guerrier qui reconnaissait la valeur de son adversaire.

Ce qui ne devait durer qu'un court instant commençait à s'éterniser, et les gens présents au tour de nous ne perdait pas une miette de cette rixe, certains commençaient même à se munir de leurs smartphones pour enregistrer la scène. Alfred et Lucius allaient une nouvelle fois me remonter les bretelles, mais je m'amusais, je trouvais du plaisir dans ce combat aussi inattendu que serré. Aucun d'entre nous ne voulait laisser du terrain à l'autre et même si l'alcool masquait quelque peu le réel niveau que nous pouvions atteindre et affectait nos réflexes, nous produisions un assez beau spectacle.

J'aperçu Lamar, juste avant de me prendre un sévère crochet du droit qui manqua presque de m'envoyer au tapis. Ce crétin était au bras de deux brunes magnifiques, mais il trouvait encore le temps de prendre les paris sur l'issue du combat. Celui-là, il en manquait pas une pour se faire de la thune et tant pis si c'était sur le dos d'un ami. Bref. Ma respiration commençait à se saccader de plus en plus, j'avais du mal à reprendre mon souffle à cause de la quantité de fumée que j'avais inhalé aujourd'hui. Les joies du tabac.

Mon opposant était un solide gaillard, je devais le concéder, et comme mes différents senseï avaient pris soin de me le faire remarquer, ma technique laissait encore à désirer. Il était donc exclu que j'essaie d'emballer le combat avec une approche technique, je devais utiliser ma force à mon avantage. Ca passe ou ça casse. Je m'approchai de mon adversaire, le feintai pour passer derrière lui et entourer sa taille avec mes gros bras. Je pris appui sur mes jambes et soulevai Oliver au-dessus de moi pour l'envoyer dans l'eau avec classe. Cependant, je n'avais pas bien calculé mon coup et avec l'élan de la prise que je venais d'effectuer, je basculai moi même en arrière et accompagnai mon adversaire dans sa chute. Egalité.

- Merde.

La foule était en délire, les applaudissements retentissaient de tous les côtés et certains se laissaient aller à quelques cris. Je me tournai vers Oliver, passablement étonné qu'il ait pu rivaliser avec moi, je ne m'y attendais vraiment pas.

- Pas mal, Queen.

Nous remontâmes ensuite sur le yacht, trempés jusqu'à l'os. Il ne fallut cependant pas attendre très longtemps avant qu'on nous apporte de quoi nous essuyer.

- Une bière, ça te dit?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   Jeu 9 Avr - 22:52



Comme moi, mon adversaire semblait se fatiguer de ce combat... Ni lui ni moi n'étions au mieux de notre forme mais le spectacle se révélait apparemment assez intéressant pour que des vautours filment avec leur téléphone... Et merde.

À moitié bourré je n'y avais pas songé, mais cette petite démonstration de force me mettait dans une situation délicate. Je ne souhaitais pas faire étalage de mes talents de combattants , surtout si cela pouvait mener qui que ce soit à faire le lien entre Oliver Queen et Green Arrow. Aussi humiliant que ce soit, perdre le "duel" contre Wayne était ma seule option...

Enfin à y réfléchir ça ne l'était plus tant que ça. C'est un bon adversaire et en soit, une défaite contre lui restait acceptable. Alors qu'il me chargea dessus, me ceinturant totalement, je choisis de ne pas esquiver... Et à vrai dire je n'en avais plus vraiment la force. Résigné, je m'apprêtais à aller goûter l'eau du port de Gotham.

Mais par un hasard que je ne compris pas vraiment (sûrement aidé par les diverses substances ingérées par mon opposant), Wayne fit un faux mouvement qui l'amena à trébucher, nous précipitant tous les deux à la flotte... Ma foi, un match nul valait toujours mieux qu'une défaite.

- Pas mal, Queen.

- T'es pas mauvais non plus Wayne.

Je ne pus m'empêcher d'avoir le sourire en coin... Nous savions tous les deux que ces phrases en disaient bien plus long que ce qu'il semblait dans les faits. En remontant sur le bateau, quelques spectateurs (et surtout spectatrices) en délire nous amenèrent des serviettes... Pas très utile cependant puisque tous mes vêtements étaient trempés, à l'exception de mon haut que j'avais retiré au préalable.

- Une bière, ça te dit?

- Ma foi après toute cette eau ça ne me fera pas de mal... Et puis tu m'as donné soif à gesticuler de la sorte !

Cette fois-ci, le rire était de la partie : franc et sincère, tandis qu'Irina nous regardait d'un air amusé, contemplant les deux idiots détrempés que nous étions. Au final, j'avais peut-être bien fait de venir à la soirée de mes parents...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre entre deux fortunes...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre deux fortunes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre deux individus, l'harmonie n'est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir.
» Transfert entre deux Wii U
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Petit script pour choisir entre deux mp3 à jouer:aidez moi!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Finest :: Earth 52 :: Etats-Unis :: New York-