AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
World's Finest by Chris Egiziano on Grooveshark



Votez toutes les deux heures et gagnez des DCoins ! (n'oubliez pas d'inscrire votre pseudo pour que vos votes soient comptabilisés !)



 

Partagez | 
 

 Oliver Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Oliver Queen   Sam 17 Jan - 18:30






♦️ Prénom(s) & Nom(s) : Oliver Queen

♦️ Pseudonyme : Green Arrow

♦️ Ville de départ : Gotham City

♦️ Faction : Justiciers

♦️ Sexe : Masculin

♦️ Âge : 26 

♦️ Lieu de Naissance : New York city

♦️ Orientation : Hétérosexuel

♦️ Situation :  Célibataire (aux (trop ?) nombreuses conquêtes...)

♦️ Métier :Homme d'affaire




Résumé d'une histoire plutôt longue


Fils des milliardaires Robert et Moïra Queen, Oliver est élevé depuis sa plus tendre enfance dans le faste et le luxe.
Des parents assez peu présents et une fortune considérable ont donné un caractère spécial au jeune homme pour ne pas dire exécrable Menant une vie de débauche, le jeune homme délaisse ses études préférant le monde de la nuit et ses vices. Si n'importe quel garçon de son âge se serait depuis longtemps retrouvés avec un casier judiciaire long comme le bras, les relations et la fortune de sa famille lui ont toujours évité les ennuis... Favorisant de ce fait une conduite toujours plus irresponsable.



À l'occasion de son 21 ème anniversaire, Oliver organise une fête "spéciale" sur le Yacht de ses parents en compagnie de 3 de ses meilleurs amis, avec au programme un périple allant des côtes des USA aux îles avoisinant l'archipel Japonnais.
Tout se déroule parfaitement,jusqu'à ce que le navire arrive aux alentours de la mer de chine. Une tempête dévastatrice surprend littéralement le petit groupe de jeunes. Incapable de maintenir le cap, le navire dérive alors jusqu'aux philippines. L'embarcation est alors sérieusement endommagée par la tempête celui ci fait rapidement naufrage... Par miracle, Oliver réussit à se saisir d'une bouée de sauvetage et se laisse dériver.


À son réveil, il est seul... Allongé sur une plage inconnue, il ignore par quel miracle il a réussi à arriver vivant jusqu'ici.
Espérant retrouver ses amis, il explore les alentours... Mais seuls des débris de l'épave du "Pacific Queen" joncheront le sol. Il se rend alors à l'évidence : ses amis sont mort, emportés par le naufrage du yacht. La dure réalité frappe soudainement l'insouciant jeune homme. On vie... Et on meurt. Et pas toujours de la meilleure des façons. Il hurle, il crie, il pleure, il supplie... Espérant qu'un dieu ou une force quelconque ramène ses amis. Mais seul l’écho de ses suppliques lui revient. 
Dévasté par les événements c'est le début de longues années en enfer pour celui à qui tout avait toujours sourit...


Désormais seul sur l'île, le jeune homme ne peut compter que sur lui même pour survivre. Mais Oliver étant peu accommodé à la vie sauvage, et encore moins habitué à devoir se débrouiller par ses propres moyens, l'île devient rapidement un calvaire pour lui. Frigorifié, mal nourri, affaibli : la nature menace rapidement de l'achever. Le sommeil ne lui apporte aucune paix, toujours torturé par l'image de ses amis décédés...

- Viens avec nous Oliver...

- Ici il n'y a ni faim...
 
- Ni froid...

-Ni souffrance...

Simple songes ou spectres réels, Oliver ne sait plus... Et quelque part, ils ont bien raison. Il a tout perdu et personne ne le retrouvera jamais. Pourquoi continuer à vivre.
 Tombant de froid et d'inanition , c'est très certainement la dernière fois qu'Oliver s'endort... 


Mais le destin ne semble pas en avoir fini avec le jeune milliardaire... Il se réveille dans une grotte, baigné par la lumière et la chaleur d'un feu. Au fond de la pièce se trouve une femme. Grande, brune, la quarantaine environ, asiatique... Et un dragon tatoué sur le dos. Se redressant, elle commença à parler une langue qu'Oliver ne connaissait pas. Du chinois se dit-il... Mais pour lui tout ce qui était vaguement asiatique était chinois.

ยินดีต้อนรับสู่นรก ... ในต่างประเทศ


- Je... Je ne comprends pas ce que vous êtes en train de me dire... Je suis Oliver Queen... Je suis américain et...


- Qui tu es, d'où tu viens cela importe peu désormais. L'enfer est le même pour tous... Et le tiens ne fait que commencer.


Elle lui tendit un arc et un carquois de flèche.


- Tu en as 10. 10 Chances de manger ce soir. Ne les gaspille pas.


- Non mais vous savez, l'arc c'est pas trop mon truc en fait et...


Ces mots semblèrent rendre folle de rage l'étrangère. Elle se rua contre Oliver, le plaquant contre le mur et vociférants :


- Tu ne m'as pas compris on dirait ! Sur cette îles, il n'y a pas de place pour les faibles... Ou les bon à rien. Chasse. Devient fort. Survis... Ou crève !


Relâchant le jeune homme, celle ci retourna au fond de la caverne.


- 10 flèches. Souviens toi. Je ne t'en donnerai pas d'autre et je te nourrirai pas.


Oliver ne se posa même pas la question de savoir si elle bluffait ou pas. Il était évident que non. Vu la violence avec laquelle elle l'avait plaquée contre le mur... La façon dont elle lui avait parlé. 
Qui qu'elle ait été, cette fille ne plaisantait pas. 


Il avait déjà fait du tir à l'arc lorsqu'il était plus jeune, mais comme tout le reste, il ne s'y était guère intéressé. Et il le regrettait bien aujourd'hui. Il tenta d'attraper des poissons, des oiseaux... Tout ce qu'il pouvait. Perdant dans l'eau, ou au loin, une flèche, puis 2, puis 3, puis 4...


Oliver avait épuisé toutes ces flèches. Dépité il tenta de retourner à la caverne. En vain. L'entrée était obstruée. Maudissant son sort, hurlant comme une bête, il tourna de long en large dans la forêt... Jusqu'à tomber sur un de ces projectiles. Un de ceux qu'il avait perdu en chassant des oiseaux. Il le ramassa puis aperçu au loin un volatile sur une branche. Il devait tenter sa chance





"Tient toi droit et coupe ta respiration. Vise ta cible, concentre toi sur l'objectif... Et relâche la corde"


C'était les paroles de son vieux professeur. À l'époque, Oliver le prenait pour un vieil imbécile déblatérant des choses sans intérêt et inutile. Pourquoi apprendre à tirer à l'arc quand on avait le centre commercial ?
Et pourtant ces choses "stupides" étaient sa dernière chance de survie. Bandant son arc, il fixa longuement l'oiseau... Puis fit partir le trait. Touché !


Ce soir, Oliver n'allait pas encore mourir...






Le lendemain, La femme de la caverne était debout devant lui.

- Tu as passé la première épreuve... Bien. Voyons comment tu te débrouilles... Sans arme.

Sans avertissement, elle lui reprenait l'arc prêté la veille et le remis en bandoulière sur elle. Ce qui ne fut pas du goût du jeune homme.

- Vous jouez à quoi au juste ?!

Un tantinet agacé, le garçon n'hésita pas à en venir aux mains. Mauvaise idée encore une fois. Bien plus rapide et entraînée que lui elle n'eût aucun mal a arrêter son coup et à le mettre au tapis dans la foulée.

- Je ne joue pas Oliver.Queen... Je t'apprends simplement ce que la vie n'a jamais daignée t'enseigner.

Ainsi elle connaissait son nom. Cela ne surpris pas tellement Oliver. Sa famille était assez connue de part le monde et son visage aussi.

- ... Quoi ?

- Le mérite. Toute ta vie tu as attendu que les choses vous tombent entre les mains, facilement, sans forcer. Mais l'argent n'a aucune valeur sur cette île. Pas plus que ton nom. Aujourd'hui, il va falloir te battre.

Et elle s'éloigna dans la jungle, sans lui jeter un regard. Oliver était à nouveau seul... Et désarmé. Mais cette fois-ci c'était différent. Il allait se battre... Prouver à cette mégère qu'elle se trompait sur son compte et lui rabattre son caquet. Il savait ce qu'il devait faire...

Se dirigeant vers la plage, il commença à rassembler les débris de l'épave du "Pacifique Queen". Du bois, du métal, de la corde. Chaque "pièce" avait une fonction : branche, poignée, repose flèche... Après une heure de travail, l'arme était fin prête. Premier test. Il tendit la corde... Et l'arme se disloqua dans ses mains. Il devait tout reprendre à zéro. Mais il ne devait pas exploser... Reprenant sa concentration, Il ajouta de nouveaux éléments, des fixations supplémentaires, remplaçant certaines pièces par d'autres plus solides.


Deuxième essai. Il banda à nouveau son arme... Les branches plièrent... Mais le tout tint bon. Son arc était prêt. Et lui aussi.


Les jours suivants, Oliver les passa à chasser, construire un abri, se réchauffer et à explorer l'île. Pour chaque faux pas, chaque erreur, il y avait une leçon à en tirer. Apprenant par lui même, recommençant deux fois, trois fois s'il le fallait, le jeune homme commençait petit à petit à dompter son environnement. Il s'était promis une chose : s'il ne pouvait pas les ressusciter, il vivrait pour eux. Au moins cela donnerait un semblant de sens à leur mort. Il s'installa un petit campement rudimentaire non loin de la plage, fabriqué avec quelques branches et  tout ce qu'il avait pu retrouver de l'épave du Pacific Queen.

Cela lui coûtait à chaque fois de revenir sur la plage et de trouver de nouveaux débris de l'épave... Chacun des morceaux qu'il ramassait lui rappelait que quelque part au milieu de cette vaste étendue d'eau, les corps de ses amis gisaient sans vie... Puis un matin, l'eau fit émerger un curieux objet. Pas un simple débris... Mais la banderole "Joyeux Anniversaire" qu'Oliver avait fièrement accroché à bord du pacifique Queen, elle avait bien souffert à cause de l'eau. Sur, elle chacun de ses amis avait laissé un petit message...

"En espérant que tu fasses enfin quelque chose de ta vie, fainéant ! :p


Laura"

"Histoire que tu te souviennes de cette soirée, même après la cuite mémorable que tu vas te te prendre...


Thomas"

"Quoiqu'il arrive, reste toi même... Enfin, pas trop tout de même Wink


Daniel"

À nouveau, l'eau salée vint de nouveau attaquer la banderole... Non pas celle de la mer de chine... Mais celle qui coulait le long des joues d'Oliver. Pourquoi lui plus que les autres avait eu le droit de survivre... ? Alors qu'au fond il était celui qui le méritait le moins.

Il découpa à l'aide d'une pierre tranchante la partie de la banderole ou se trouvait les petits messages puis accrocha le morceau de papier à une de ses flèches... Qu'il envoya se planter dans l'arbre qui se trouvait juste à côté de son abri. Oliver n'aimait pas les tombes. Pour tout dire, il n'aimait pas tout ce qui avait trait à la religion de façon générale. Alors pour lui, ce serait sa façon de rendre hommage à la mémoire de ses amis.

 7 Jours défilèrent sans qu'il s'en rende compte...

À l'aube du huitième, la mystérieuse inconnue revint une nouvelle fois auprès d'Oliver. Elle observa son pseudo campement et l'arme que le jeune homme s'était bricolé...

- Pas mal Queen. Je ne te croyais pas capable d'une telle prouesse. tu n'es peut être pas un cas désespéré après tout. Maintenant à toi de voir : tu as appris à survivre, je peux t'apprendre bien plus. 

- Et pourquoi j'accepterais ?

- Libre à toi de refuser... Ce que je pourrais t'enseigner est aussi inutile à un gosse de riche que des cours de survie je le concède. Mais après tout on ne sait jamais...

Touché. À l'évidence cette femme connaissaient bien cette île... Et en savait bien plus que lui. Et sa proposition n'était sûrement pas innocente. Quoiqu'elle ait à lui apprendre, cela pouvait lui servir ici.

- Très bien... Voyons ce que ça donne.

- Bon choix Queen... Finalement cette semaine t'auras enseignée bien plus que je ne l'espérais au départ.

- ... Quoi donc ?

- L'humilité.

Encore une remarque bien acerbe dont elle semblait avoir le secret. Des remarques gênantes, Oliver savait en faire aussi :

- Vous semblez me connaître, mais moi je ne sais rien de vous... Pas même votre nom Avouez que si nous devons cohabiter ce serait le minimum.

- Cela n'a guère d'importance à mon sens. Mais si tu y tiens, tu peux m'appeler Shado.

Depuis ce jour, chaque journée, chaque instant devint pour Oliver un entraînement constant. Il affûta ses talents d'archer, apprenant à tirer plus vite, plus loin, plus précisément... À user de son corps et de son environnement pour devenir plus efficace et feinter ses adversaires. 
Parallèlement, Shado lui enseigna le Muay-Thaï, que les occidentaux avaient rebaptisés "boxe thaïlandaise". Quintessence de tout ce qu'il avait pu apprendre seul ou au contact de Shado, l'art martial exigeait force, rigueur, vitesse et discipline.

Les semaines et les mois défilèrent... Et le monde était sans nouvelle d'Oliver Queen. Mais si les journaux de Star City avaient raison sur un point c'est qu'Oliver Queen était bel et bien mort. Car dans une petite île perdue au beau milieu de la mer de chine, quelqu'un d'autre, quelque chose d'autre avait pris sa place...



Un soir alors qu'il se promenait sur la plage, Oliver entendit un bruit curieux qui paraissait venir de l'horizon. Il resta sur place quelques minutes sur le rivage, attendant que le bruit se précise...

Un avion ! Mieux que ça même ! Un Hydravion ! Il n'y avait pas une minute à perdre. Allumant un grand feu, L'archer commença à s'agiter et à faire des signes, priant pour être vu. Cet avion était son billet de sortie pour lui et Shado. Enflammant ses flèches, il en lança quelques unes en l'air pour être plus facilement repérable par les passagers de l'appareil.



C'est alors que Shado arriva en courant sur la plage : 

- Arrête imbécile, ils ne doivent pas nous repérer !!!

- Mais pourquoi ?! Je ne...

L'avertissement vint trop tard. L'avion se rapprochant, un homme armé émergea d'une des portes du cockpit et commença à mitrailler les deux naufragés à l'aide d'une arme automatique.



Retournant se mettre à couvert dans la jungle, Shado (après avoir vigoureusement fait comprendre son erreur à Oliver) se mit à lui expliquer qui était ces hommes :

- Crétin ! Tu aurais pu nous faire tuer !

- Tu ne crois pas qu'il aurait été utile de m'expliquer qui étaient ces types avant que je fasse un barouf du diable ?!

- Ce sont des trafiquants. Ils obéissent à une femme aux cheveux blancs... Qui se fait appeler China White. Un nom d'emprunt sûrement. Je la croyais à la tête du cartel de trafiquant mais j'ai appris qu'elle obéissait elle même à une autre personne... Je n'ai pas réussi à savoir son nom, mais il se fait appeler "le comte". 

- D'accord, mais que viennent-ils faire ici ?

- C'est ici qu'ils cachent leurs réserves de contrebande... Ils sont sûrs qu'ici personne ne les trouvera.

- Et toi alors ?

- J'étais chargée de les arrêter par mes employeurs... J'ai échoué et ils m'ont "emprisonnée" ici.

- Ça ne rime à rien... Pourquoi ne pas t'avoir tuée directement ?!

- Je ne sais pas vraiment Oliver... Ce n'est pas passé loin mais ils ont changés leur plan à la dernière. Les raisons je ne les connais pas plus que toi...

- Qui que soient ces types, on ne peux pas les laisser gagner. Tu étais seule maintenant nous sommes deux. Tu m'as enseignée tout ce que tu savais, désormais, à nous d'en tirer parti pour se tirer de ce merdier...

Ce furent le début de longues années de luttes pour Shado et Oliver, empoisonnant la vie des bandits autant qu'ils le pouvaient. Avec le temps, il réussirent à mettre la main sur des cartes indiquant les caches secrètes des contrebandiers, leur permettant de récupérer arme et matériel... Tout en brûlant les stocks de drogue qu'ils trouvaient. 

Un soir après un coup particulièrement réussis, les deux équipiers rentraient à la caverne, discutant du succès de leur opération. Un coup de feu retentit depuis le fond de la cachette... Et un liquide rouge aspergea le visage d'Oliver. Le coup de feu était destiné à Shado... Et il l'avait atteint en pleine tête. Aux fond de la caverne deux yeux scrutaient Oliver.


- Depuis le temps que j'en rêvais... Le boss aurait du me laisser faire ça plus tôt


- Salope !!!! Pourquoi elle ?!!! Pourquoi elle avant moi ?!


Encore une fois, un être cher qu'il aimait était mort devant ses yeux... Sans qu'il puisse y faire quoique ce soit. Et il était là : condamné à vivre...

- Parce qu'elle nous pourrissait la vie depuis bien plus longtemps que toi. Mais ne t'inquiète pas ton tour arrive !

Instinctivement, Oliver dégaina une flèche de son carquois et l'envoya se loger tout droit dans le canon de l'arme que l'assassin brandissait... Mais la tueuse ne se laissa pas prendre au dépourvu : s'élançant dans les airs, elle asséna un violent coup de pied à l'archer, l'empêchant de décocher un deuxième trait. Le combat qui s'en suivit fût long et difficile : la femme était experte, tandis qu'Oliver comblait son manque de maîtrise par l'énergie du désespoir et de la colère. Mais quiconque use de la colère pour combattre a déjà perdu l'affrontement avant même de l'avoir commencé... Et rapidement, Oliver fut mit à terre. Voyant les lames de la tueuse se rapprocher rapidement de sa gorge, il se saisit d'une poignée de sable, la jetant dans les yeux de son adversaire.

Sachant qu'il n'aurait sûrement pas le dessus, Oliver sortit en trombe de la caverne. La plage. Peut être qu'il y trouverait le véhicule grâce auquel la tueuse était venue. Il devait tenter sa chance.
Et son intuition ne l'avait pas trompée. Gardé par deux hommes de mains, une sorte de yacht se trouvait amarré non loin de l'ancien campement de fortune d'Oliver. Il n'y avait pas de place pour l'hésitation. Une flèche... Puis une deuxième, chacune venant se ficher dans le cœur des deux larbins.

À bord, Oliver trouva un ordinateur portable, et une curieuse missive... 

Mes clients de Gotham commencent à s'impatienter... Débarrasse-toi de l'espionne et du garçon : trouve leur cachette sur l'île et fait les disparaître pour de bon. J'ai besoin des stocks qui se trouvent là bas et je ne peux pas me permettre d'en perdre un seul de plus !

Pas de signature... Mais Oliver était un peu plus avancé.
De la drogue, de l'argent, la pègre... Voilà ce qui avait causé la mort de Shado et son emprisonnement sur l'île ! Tout ça pour un peu de poudre blanche... Ces mafieux étaient une saloperie, un cancer qui se rependait sur le monde et qui menaçait de l'engloutir totalement... 
Mais cette horreur, il l'avait vu de ses yeux. Et c'en était trop. Shado avait échoué à faire tomber ces ordures, mais lui n'échouerait pas. En tant qu'Oliver Queen il était impuissant... Mais sur cette île il était devenu bien plus. Plus qu'un gosse irresponsable et immature que seul son nombril intéressait. Il était désormais un guerrier. Et c'est de l'art de la guerre dont il userait pour faire tomber ces fripouilles.

Un archer qui réparait les torts et les injustices ? Il y avait de l'idée... Et un air de déjà vu. Enfant son père lui racontait souvent l'histoire de Robin des bois... Pourquoi ne pas s'en inspirer ? 
La piste commençait à Gotham : c'est là qu'il irait. 
Mais avant, il lui restait une petite chose à faire...



Par un matin de décembre 2014, Un curieuse esquif non répertoriée par le port de Star City s'amarra au quai. À son bord, le jeune milliardaire Oliver Queen, affaibli, fatigué, sale... Mais vivant. 

1er Janvier 2015... Une silhouette encapuchonnée fait son apparition sur les toits de New York, non loin de l'endroit où l'on a retrouvé trois malfrats ficelés à un lampadaire. On signale sur eux de multiples contusions et deux flèches ont été retrouvées sur les lieux du crime, dont une plantée dans la main d'un des trois suspects...

10 Janvier 2015 : L'héritier de la famille Queen quitte la maison familiale et s'installe dans le quartier des affaires... Il n'emporte avec lui qu'une valise et une mystérieuse mallette verrouillée par deux imposants cadenas électronique de toute dernière technologie...









Un Souvenir Marquant


La mort de ses amis qui a fait prendre conscience à Oliver que chaque acte avait ses conséquences. Son entraînement avec Shado l'a aussi amené à appréhender des notions fondamentales de rigueur et de discipline. Sa rancœur contre la pègre prend sa source dans l'assassinat de son mentor ce qui l'a engagé dans une croisade personnelle contre le crime organisé... Et il ne s'arrêtera pas tant qu'il n'aura pas fait tomber les têtes des coupables.




Vos Convictions ?


Ramener l'ordre dans un monde devenu fou et protéger ses proches. Oliver se donnera à fond pour cette cause même si il doit parfois franchir la ligne.




Quels genres de pratiques ?


Il arrête la plupart de ses cibles vivantes... Pour l'état dans lequel elles se retrouvent c'est autre chose. Il n'hésite pas à torturer (psychologiquement ou physiquement) certaines crapules lorsque cela s'avère nécessaire.

Au quotidien, il se donne souvent des dehors superficiels, mais ceux qui apprennent à le connaître savent que le vrai Oliver Queen se cache derrière ce masque d'irresponsabilité.




Vos Craintes et rejets


Oliver n'a qu'une peur : échouer. Il se sent coupable (à juste titre) de la mort de ses 3 amis et refuse que d'autres personnes aient à subir ses erreurs.




Des capacités hors du Commun


L'arc est une arme redoutable, mais sans le corps et l'esprit il n'est rien. L'utilisation des gadgets et des arts martiaux seront une priorité.

Actuellement Oliver possède une maîtrise acceptable des arts du combat qu'il a acquis auprès de Shado sur l'île.




Des Points Forts & des Points Faibles


Très efficace au tir à l'arc il ne manque quasiment jamais sa cible. C'est aussi un grand praticien des arts martiaux mais à ce niveau là, il lui reste encore bien des choses à parfaire.

Il tente également de concevoir des flèches plus originales, mais cela reste encore à parfaire. Avoir abandonné les études ne l'aide pas vraiment.




Et votre costume ?


Oliver porte un costume assez simple en somme. Une capuche et un masque dissimule son visage et l'essentiel de sa tenue est faîte de tissu. Seul la partie supérieure à été renforcé à la fibre de kevlar, protégeant ainsi Oliver des lames et autres armes tranchantes similaire. Cependant, ce n'est pas assez résistant pour arrêter les balles. Afin d'être plus libre de ses mouvements, son costume ne comporte pas de manches, toutefois, les gants que portent Green Arrow sont en métal ultra-léger, lui permettant d'arrêter à main nu des objets tranchants, tout en renforçant l'impact de ses coups.

Il porte un carquois en mesure de contenir une quarantaines de flèches personnalisées, allant d'une pointe simple en passant par la fameuse flèche explosive. Il utilise également des projectiles plus exotiques : mousse expansive, flèche brouillard, émetteur à ultrason etc. Son arc extrêmement solide lui permet également de s'en servir comme arme de corps à corps.





Un petit mot pour la fin ? Le dernier détail sur votre personnage ?


2/3 détails supplémentaire comme ça : 

1m80 pour 90 kilos, Cheveux blond coupés court. Porte parfois la barbe, d'autres fois non, un peu au gré de ses envies.

Son père et sa mère gèrent toujours l'entreprise familiale, tandis qu'Oliver consacre ses journées à des activités connues de lui seul. Il a refusé tous les postes que ses parents lui proposaient au sein du groupe Queen.




Et derrière l'écran ?


Pseudo : J'suis rarement inspiré pour cette partie X)
Sexe : Masculin
Âge : 20 ans
Commentaire sur le forum ? De la balle !!!!!!!!!!!!!! Que dire de plus ? X)







Dernière édition par Oliver Queen le Ven 6 Mar - 16:58, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 515
♦ DCoins : 371
♦ Localisation RP : Gotham City

Feuille de personnage
Points de Puissance: 273
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Oliver Queen   Dim 18 Jan - 10:20

Yo Oliver, bon courage pour ta fiche ! o/

Oublie pas de upper pour nous dire quand tu termines, histoire qu'on puisse venir te valider Smile

______________________






C'est qui le patron ?:
 

#FF1A1A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Oliver Queen   Dim 18 Jan - 14:33

(Enfin) Terminé ^^ Si il y a quoique ce soit qui ne va pas n'hésitez pas à me le signaler =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 515
♦ DCoins : 371
♦ Localisation RP : Gotham City

Feuille de personnage
Points de Puissance: 273
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Oliver Queen   Dim 18 Jan - 15:27

Salut Oliver, je passe pour ton premier avis !

Alors alors

Je vais commencer par te parler de la forme. Ici, je t'avoue que je suis perplexe. Certains passages sont parfaitement menés, sans la moindre faute et avec un style efficace. Et d'autres... C'est tout l'inverse : fautes de frappe, oublis de mot, coquilles grammaticales ou de conjugaison... On a vraiment droit aux grands écarts, si tu vois ce que je veux dire. Mon avis est simple de ce côté : je pense que tu t'es précipité (et ça fait plaisir parce que ça prouve que tu as hâte de jouer) mais que tu as délaissé l'approfondissement de ta fiche. Approfondissement qui nécessite, forcément une petite relecture. Je pense que la forme est aussi importante que le fond, qu'il faut un équilibre certain entre eux afin de porter et bercer ton lecteur. Et là, à certains instants, ces erreurs m'ont fait perdre le fil. Dommage.

On passe au fond, justement. Ici, tu fais dans le classique, mais un classique qui fonctionne. L'utilisation des images est un plus, surtout quand elles ont un lien direct avec l'histoire, et ça c'est top. Néanmoins, j'aurais aimé en savoir plus sur ce que tu as fait de ta Shado. Elle meurt ? Elle reste sur l'île ? Idem pour les contrebandiers, en fait. Je peux comprendre l'envie de te laisser une porte ouverte pour l'avenir, mais je ne sais pas si tu auras l'occasion d'en parler, justement, de ces événements. Mais bon, ce ne sont que des détails sur ce point.
Ah, oui ! J'aurais beaucoup aimé une profondeur psychologique plus marquée sur Oliver, notamment après le naufrage du Pacific Queen. En à peine deux lignes, les remords sont bouclés, alors que, ben quand même, le mec est encore un gamin à cette époque, et à cause de lui, ses amis sont morts. Pas de scène triste et dure ? Pas de tombe creusée à leur mémoire ? Pas de moment où Oliver prend conscience de ce qu'il va faire ?
C'est aussi un autre reproche que je vais te faire, l'absence d'utilisation du passage "un souvenir marquant". Pourquoi Oliver fait le justicier ? Tu mentionnes ces raisons, mais tu ne les joues pas, et je trouve que quatre lignes, c'est beaucoup trop peu pour justifier la création d'un des justiciers les plus emblématiques de l'univers DC.

Bref, pour ma part, je vais partir sur du 55 PP !
Bonne attente de la validation, et au plaisir de te voir vite en jeu !

PS : Je crois que cette règle a sauté, donc je vais la retaper, mais en ville de départ tu dois choisir entre Gotham et Metropolis o/ Je te conseille de remplacer Star City par Gotham, dans ta présentation, aussi bien pour tes origines que pour tes actes. Les villes sont similaires, et Gotham est suffisamment immense pour accueillir une ribambelle de justiciers ! Voilà voilà !

______________________






C'est qui le patron ?:
 

#FF1A1A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Oliver Queen   Dim 18 Jan - 15:30

Je prends note de tout ça et je retravaille, pas de soucis =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 162
♦ DCoins : 668
♦ Localisation RP : New York ou Gotham

Feuille de personnage
Points de Puissance: 220
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Re: Oliver Queen   Dim 18 Jan - 17:34

Je fais de nouveau remonter le sujet ^^ J'ai étoffé l'histoire en tentant de suivre ton conseil et relus l'ensemble (quelques fautes peuvent subsister mais ce sera sûrement moins gênant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oliver Queen   Dim 18 Jan - 21:50

À mon tour de te donner mon avis !

Tout comme mon collègue, j'ai vu des fautes assez visibles dans certains endroits, mais ça n'empêche pas la bonne lecture. En ce qui concerne la longueur, je ne suis pas tant convaincu que ça. Seule l'histoire est vraiment longue, les autres parties comme souvenir marquant, je pense que tu aurais pu les allonger beaucoup, mais chacun son style ! L'histoire est franchement assez longue, donc ce n'est au final plus un problème.

Pour en revenir à l'histoire, c'est assez facile à comprendre, tu ne perds pas de temps sur les détails et tu nous parles vraiment de ton personnage, ce qui est assez intéressant car ça rend l'histoire plus facile à suivre. Pour ma part, j'ai trouvé ton histoire très intéressante, car, n'ayant pas lu aucun green arrow en comics, ça m'en dit beaucoup. L'emploi des images aide encore plus à illustrer. Néanmoins, je trouve la fin trop abrupte, on a pas vraiment une idée de la nouvelle vie de ton personnage.

Comme mon collègue a presque tout dit, ma réponse est donc moins longue car je ne veux pas répéter ce que tu sais déjà. Pour ma part, je dirais que je te donne 65 PP en commençant ! Ce qui fait, avec l'avis de Dick, une note de 60 PP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oliver Queen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oliver Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Finest :: Gestion du Personnage :: Présentations :: Présentations validées-