AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
World's Finest by Chris Egiziano on Grooveshark



Votez toutes les deux heures et gagnez des DCoins ! (n'oubliez pas d'inscrire votre pseudo pour que vos votes soient comptabilisés !)



 

Partagez | 
 

 Tango Sanglant [K.O.N]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Messages : 515
♦ DCoins : 371
♦ Localisation RP : Gotham City

Feuille de personnage
Points de Puissance: 273
Liste des Aptitudes & Niveaux:
MessageSujet: Tango Sanglant [K.O.N]   Mar 14 Avr - 21:38

l



Tango Sanglant



Note:
 

21h. J'ouvre légèrement la fenêtre de ma chambre et quitte l'orphelinat d'un saut maîtrisé qui me fait atterrir sur le toit du bâtiment d'en face. La manœuvre a été exécutée quasiment tous les soirs depuis que je suis ici, si bien que je la réalise presque inconsciemment, à présent. Le temps est clément pour une fois, pas de pluie, et quelques étoiles sont même visibles dans le ciel d'encre. Au-dessus, j'aperçois les si reconnaissables montgolfières de Gotham survoler la ville et l'illuminer de leurs immenses projecteurs. Je déambule d'abord sans réel but, mais ma patrouille ne reste pas infructueuse bien longtemps : le contraire aurait d'ailleurs été étonnant. J'entends des cris venant d'en bas, me rapproche, et profite de mon élan pour bondir puis atterrir au sol prestement. Le vieux gérant de l'épicerie se tient la tête tandis que partent en courant trois hommes cagoulés, un grand sac de sport à la main.
Le coup classique du braquage.
Sans attendre, je me mets à courir, rattrape le premier que je fais tomber au sol, tête la première, après lui avoir sauté sur le dos. Le deuxième se retourne vers moi. Il est plus fin et petit que son acolyte et, à en juger par sa façon de se mettre en garde, il sait se défendre. Je recule légèrement, pied d'appui sur le côté, et le jauge.

- Tu vas r'gretter c'que t'as fait, gamin.

Il se tourne vers son ami.

- File avec le sac, toi, j'me charge de lui.

Il passe à l'offensive. Crochet du droit, uppercut, middle-kick. Je ne prends pas la peine de bloquer, me contentant d'éviter pour l'instant. Pas chassé à gauche, je change de sens et d'appui, inverse ma garde. Il est bien loin le temps où je ne savais rien faire d'autre que courir et sauter. L'expérience m'a renforcé, les coups m'ont endurci et les combats m'ont amélioré. Une autre de ses attaques ouvre une brèche, je m'y enfonce. Mon jeu de jambes ne lui laisse pas le temps d'éviter, il est forcé de bloquer un coup, puis un autre. Sa confiance diminue, je le sens. J'en profite. Je feinte une balayette qui le fait reculer, commence à m'incliner vers la droite puis, brusquement, saute à gauche. Mon poing s'enfonce dans la joue de mon adversaire qui titube, souffle coupé, mais parvient à rester debout.

- Pour qui tu t'prends, enfoiré ?

Il sort un couteau de sa veste. Je souris.

- Pas foutu d'se battre à la loyale contre un "gamin", hein ? Même ma grand-mère est meilleure que toi.

Un coup d’œil sur le côté m'informe de la direction empruntée par son pote : si je ne me débarrasse pas rapidement de celui-là, l'autre va m'échapper. Je change ma position pour m'adapter à sa nouvelle arme, mes mains se rapprochent, prêtes à parer si besoin est. Mon adversaire assène un premier coup, la lame passe près mais je m'écarte juste à temps. Attendre le dernier moment pour agir permet de créer les ouvertures les plus importantes. Son coup dans le vide le déstabilise, il s'en rend compte, son autre bras tente de me frapper mais je me baisse, prépare mon coude puis l'enfonce dans son estomac. Il recule à nouveau mais pas suffisamment pour être hors de portée. Je prends appui sur mes pieds, pousse sur les genoux et balance un uppercut qui écrase son menton. Le bruit de ses dents qui s'entrechoquent avant qu'il ne s'écroule me fait comprendre qu'il ne m'embêtera plus à présent.
Je fais volte-face et me dirige vers le dernier type. Je le repère au coin d'une rue, l'argent aura au moins eu le mérite de le ralentir. Ma course est rapide, mes gestes vifs, il ne me faut pas longtemps pour le rattraper. J'accélère encore une dernière fois, mon cœur tambourine mais je n'y prête pas attention. Il s'enfonce dans une ruelle peu éclairée.

- Pas de chance, l'ami. T'es dans un cul-de-sac.

Ma phrase suffit à le faire hésiter, il s'arrête pour vérifier et s'aperçoit de mon bluff au bout de quelques longues secondes. Trop tard, je l'ai rattrapé. Je m'envole d'un saut, mon pied s'écrase sur sa joue, je me baisse pour éviter sa contre-attaque beaucoup trop lente avant d'écraser mon poing dans ses côtes. La fatigue de la course-poursuite et mes attaques l'ont éreinté, il tombe.
J'arrange ma capuche légèrement tombée après mes combats puis me tourne vers une cage d'escalier, non loin, dans laquelle est accroupi un garçon de mon âge.

- Je peux savoir ce que tu m'veux, mec ? Je signe pas les autographes, à moins que tu payes le McDo'.

Il a tout vu, je le sais. Ami ou ennemi, à lui de me le dire.



______________________






C'est qui le patron ?:
 

#FF1A1A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tango Sanglant [K.O.N]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Khaine, Dieu du Meurtre sanglant et douloureux ...
» Suigetsu le Guerrier Sanglant ^^
» Glace ou psy: un combat sanglant .
» l'ethere sanglant...
» Le Cycle de l'Ennemi • Soleil Sanglant (Paquet de Bataille 6) | The Ennemy Cycle • Bleeding Sun (Battle Pack 6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Finest :: Gotham City :: Old Gotham-