AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
World's Finest by Chris Egiziano on Grooveshark



Votez toutes les deux heures et gagnez des DCoins ! (n'oubliez pas d'inscrire votre pseudo pour que vos votes soient comptabilisés !)



 

Partagez | 
 

 La boucle est bouclée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: La boucle est bouclée   Jeu 29 Jan - 19:07

Je peux sentir les gouttes ruisseler autour de ma capuche, un vent glacial s'engouffre entre mes habits faisant voler ma cape. Chaque respiration, malgré le masque, libère une boule de fumée rapidement transpercée par la pluie. Un frisson me parcourt l'échine, j'espère ne pas tomber malade suite à cette sortie nocturne. Tranquillement installée sur le toit d'un hangar, je guette, surplombant le port tout comme la lune surplombe la ville. Et quelle ville ! Gotham City, ville florissante et attractive pour les malfrats, criminels et psychopathes du monde en entier. J'en fais d'ailleurs moi-même partit. Oh, je ne m'en plains pas, bien au contraire. D'un côté, cela me certifie un travail constant aussi bien le jour que la nuit. Mes crimes du soir deviennent mes unes du lendemain. Je suis la boucle à moi toute seule et cela me convient parfaitement. Je n'ai besoin de personne pour avancer et faire mes preuves dans ce milieu machiste.
La ville de l'ombre est dominée par les hommes, tout comme la ville diurne. Rien que d'y penser ma mâchoire se contracte de rage. Ils verront... Tous autant qu'ils sont... Ils verront bien quand les rôles s'inverseront. Ils me lécheront les bottes comme ils se font lécher les leurs en ce moment même.


Click-Click-Click

Trois clichés, trois hommes, trois mafieux transportant des mallettes. D'après les informations que m'a données Le Romain, il devrait s'agir des hommes de main de Maroni. Une transaction se prépare, je dois prendre le maximum de photos compromettantes et les transmettre à la police. Malgré mon dégoût, je dois bien avouer que Don Falcone et quelqu'un de prudent, méticuleux et intelligent. Et oui, je bosse malheureusement pour lui. Mais je jure que cela ne durera pas éternellement, je vous en fais le serment. Son but ? Affaiblir son adversaire grâce à mon aide. Comment ? En détruisant, une à une, ses différentes planques. Mon rôle ? L'intermédiaire. Il m'indique, lorsque l'information lui est transmise, où et quand me trouver. Ensuite, je transmets les images aux "forces de l'ordre" tant est qu'elles existent encore pour qu'une rafle soit mise sur pied. Et le tour est joué : Maroni perd ses forces, Don Falcone grandit, la police est glorifiée et moi, j'ai mon article. Tout le monde est gagnant... Sauf Maroni bien entendu.

Click-Click-Click

Deux paires de phares apparaissent au loin. Quelques secondes plus tard, les voitures se garent prêt de l'entrepôt et une demi-douzaine d'hommes en costard sortent avant de se diriger à l'intérieur avec, bien entendu, des valisettes à la main. De l'argent ? De la came ? Autre chose ? Il faut que je me rapproche...
Je saute de toit en toit le plus discrètement possible. Ce qui n'est pas chose aisée vu les torrents qui se déversent dans les gouttières. Je manque de chuter.


Mer-merde.
-Hey, Jonnhy, t'as entendu ?
-Non quoi ?
-J'crois qu'y a quelqu'un là-haut.
-Pfff, qui irait se foutre la haut en pleine nuit et avec toute cette flotte ? T'as du rêver.
-Nan j'te dis. J'suis sûr qu'y a quelqu'un.
-Arrête la coke mec, ça t'rend nerveux. Va vérifier s'tu veux, moi j'reste tranquille à l'abri. Tu m'diras si la vue est belle.
-Tsss, tu f'ras moins l'mariolle quand j'aurais une prom'tion.
-C'est ça c'est ça. Vas y grimpe et ferme là.

Putain de merde... j'entends l'homme de Maroni monter à l'échelle. Il lâche pas l'affaire ce con. Je n'ai que le temps d'me cacher derrière un ventilateur que sa tête dépasse au dessus des flots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: Re: La boucle est bouclée   Ven 30 Jan - 1:29

Accroupie, un genou au sol, j'observe, je guette ma proie comme la lionne piste la sienne. J'entends les flocs de ses chaussures contre le toit trempé. Il se rapproche doucement, mais surement. Un rapide coup d'œil m'indique qu'il n'est pas venu les mains vides. Une arme, classique, ce qui l'est moins, le type. Ses doigts s'enroulent et se déroulent autour d'un fusil à pompe Mossberg 500 Bullpup. Ce calibre n'est rien de moins que le modèle 500 spécialement modifié pour les forces de l'ordre. Ce type d'arme est généralement réservé uniquement pour les militaires ou la police... Cela voudrait-il dire que cette dernière vend des armes à Maroni ? Ça ne présage, en tout cas, rien de bon et j'aurais plutôt tendance à affirmer que ça sent l'sapin. Le mafieux s'avance tranquillement vers ma position, aux aguets, il jette constamment des regards à droite et à gauche. Je ne vais avoir que peu de temps pour réagir. De plus, une seule munition tirée et j'irais directement dévorer les pissenlits par la racine. Seul point positif, mon costume, de couleur sombre, me permet un meilleur camouflage et ainsi le prendre par surprise. Je tente un deuxième coup d'œil qui manque de signaler ma présence.

Toujours plus prêt, le ventilateur en face de lui, il ne reste plus que cette cachette. L'homme de main lève son arme et se prépare à tirer. Son index se crispe autour de la gâchette tandis que la crosse vient prendre appuie contre son épaule. En plus du martellement incessant des gouttes, les palles de l'aérateur y ajoutent un vrombissement régulier. Sa respiration s'accélère, ses pas se raccourcissent. Prêt du dernier obstacle, il entame le tour, se décalant petit à petit comme s'il avait peur. Peur de bien avoir entendu quelqu'un, peur de se retrouver nez à nez face à un inconnu. Surmontant son angoisse, il bondit sur le côté pour révéler l'étranger et, finalement, baisse son arme.


-P'tain, faut qu'j'arrête la coke.
-Pssst.
-Hein ?

Ne lui laissant pas le temps de réagir, je saute du ventilateur et entame les présentations entre sa joue et une de mes barres métalliques. Le choc est si violent que je peux sentir un de ses plombages, ou une de ses chicots, prendre le large. Quelques gouttes de sang viennent étoiler le toit avant de rapidement se diluer dans la masse d'eau. Sonné, trois pattes au sol, il gémit difficilement en se tenant la bouche d'une main et tente, tant bien que mal, de se redresser. Malheureusement pour lui, mon arme part à sa rencontre une nouvelle fois, mais, cette fois-ci, elle heurte l'arrière de son crâne. L'homme s'écroule k.o sur le coup.

-Pfiou, c'était moins une. Bien, maintenant, l'échange.

______________________


Melanie Brown
La Veuve Blanche de Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♦ Messages : 253
♦ DCoins : 573

Feuille de personnage
Points de Puissance: 240
Liste des Aptitudes & Niveaux:
Ϟ White Widow Ϟ
MessageSujet: Re: La boucle est bouclée   Ven 30 Jan - 19:52

À pas de félin, je m'approche d'une ouverture. Une vitre, plus précisément, incrustée dans la toiture. J'admire la scène de ma vigie. En dessous de moi, l'entrepôt s'étale, les mafieux sont là, debout autour d'une table. Autour, des sacs, des tas et des tas. Ce qu'ils contiennent ? De la drogue, j'en mettrais ma main à couper. Il y en a pour tous les goûts : du vert, du marron, du blanc, du bleu, de violet. Tout l'arc-en-ciel y est représenté. Click-Click et deux preuves supplémentaires de prises.
Les négociations semblent se dérouler sans embûches, les arrivants ouvrent leur valise découvrant une grosse somme d'argent qui se compte en milliers probablement. Parfait, ça fait un autre cliché de plus. Pendant ce temps, les hommes de Maroni font des aller-retour les bras remplis de paquets blancs. L'un des acheteurs sort un papillon et déchire l'un des emballages afin de goûter la drogue. Encore quelques photos : parfait. Tout se passe comme sur des roulettes. J'ai assez de preuves pour rentrer et me délecter d'un nouvel article dans les deux ou trois prochains jours.

J'enfourne mon appareil dans un sac et me dirige vers l'escalier de secours. Calmement, sereinement même, je pose un pied sur l'échafaudage lorsqu'une détonation retentie. Prise de court, je sens un projectile transpercer mon habit et m'érafler le bras. J'en tombe à genoux. Merde ! C'est Johnny, il est monté prendre des nouvelles de son collègue. Putain de merde. Les balles commencent à pleuvoir et sifflent autour de mes oreilles. Descendant en trombe, je sens mon sang couler le long de mon bras. J'avais raison, ça sent le sapin. Mais déjà, des hommes sortent de la planque à ma recherche. Je cours le plus vite possible entre les différents bâtiments pour les semer. Malheureusement, mon sang laisse une trainée sur le sol facilitant ma traque. Peut importer, il faut que je m'éloigne le plus vite possible.

Peu de temps plus tard, j'arrive en trombe au véhicule utilisé à l'aller. À peine ai-je enclenché le contact que la vitre arrière explose en mille débris dont l'un vient me griffer le cou. Le moteur ronronne tandis que les pneus laissent une trace sur le bitume. Le véhicule dérape sur la couche d'eau et j'enfonce le champignon. Les tirs se font de plus en plus distants. Mais ce n'est pas le moment de ralentir, ils vont se lancer à ma poursuite. L'auto s'engouffre dans les ruelles de Gotham, aucun flic à l'horizon, je me gare. Le plus rapidement possible, je... AIE... Je me déshabille pour enfiler un vêtement plus civil, disons. Malheureusement, je dois déchirer mon costume afin d'en faire un bandage provisoire pour ma blessure. Le sang s'agglutine dans le tissu, ma trace disparaît, je peux m'enfuir facilement. Je sors. Mais, merde, j'peux pas partir comme ça, ils vont découvrir la voiture puis la plaque et remonter jusqu'à moi...
Avec le reste de mon costume, j'ouvre le réservoir et enfourne le maximum de tissu. Une fois imbibé, j'attrape mon zippo et allume le reste.

Dépassant la ruelle, j'entre dans l'avenue et prends la première à gauche. Mêlée à la foule de passants, j'avance tranquillement lorsqu'une explosion survient, des cris. L'incompréhension laisse rapidement place à la peur et aux mouvements de foule... J'entre dans le métro direction l'hospice du quartier sud.

______________________


Melanie Brown
La Veuve Blanche de Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La boucle est bouclée   

Revenir en haut Aller en bas
 

La boucle est bouclée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résolu Sims 2 coiffure longue , bouclé et Frisé !
» Il repete en boucle tous les messages
» Il repete la meme chose en boucle...
» Boucle de démagnétisation
» les fabuleuses boucle d'oreilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Finest :: Gotham City :: East End :: Cap Carmine-